Information corona virus et randonnées

Les sorties en nature sont de nouveau autorisées, mais des restrictions locales peuvent encore exister. Il arrive aussi que des travaux routiers ou forestiers aient commencé durant la crise, cela peut barrer certains accès actuellement.

Les animaux ont repris leurs droits durant notre absence, c'est une occasion de plus de rester silencieux, de ne pas quitter les sentiers et de perturber le moins possible la nature.

Situation du 5 juillet 2020.

Relier les villages perchés de Peille et de Peillon

Sur des chemins ancestraux

type
randonnée
difficulté
moyenne
durée
6 h
transports en commun
oui
boucle
oui
refuge
localité
équipement
montagne

Introduction

Randonner dans l'arrière-pays niçois revient souvent à partir du bord de mer bondé et d'avoir du mal à échapper à la circulation et toutes les autres nuisances de la côte. Derrière le Mont Agel se cachent les villages perchés de Peille et de Peillon, ils sont adossés à des crêtes de montagne montant du sud-ouest vers le sud-est et hors des grands axes routiers. Pourtant au 12e siècle, Peille était le siège d'un consulat incluant la Turbie et Monaco. Ces temps sont révolus, les deux villages sont paisibles, le plus petit Peillon ne compte plus beaucoup d'habitants intra muros.

Le grand avantage de ce tour est le départ à la gare de Peillon-Sainte-Thècle, elle se trouve sur le ligne régionale de Nice à Breil-sur-Roya, plus communément appelée la Ligne de Tende. Il y a deux chemins différents pour la montée et la descente. Bien que nous empruntions des anciens sentiers de passage, l'orientation n'est pas toujours évidente. Il ne s'agit pas d'un petit tour de villages: le sentier n'est pas toujours aisé, il y a 800 mètres de dénivelé et il sera difficile de l'accomplir sous cinq heures.

Les noms dans la région sont déconcertants. Dans la vallée princiale se trouve la rivière le Paillon. Nous montons par le village Peillon à Peille qui est un peu plus grand. Tous ces termes sont basé sur le mot pré-latin pelia qui signifie hauteur.

Les faits

14,7 km distance totale

6 h durée de marche

800 m dénivelé totalisé

orientation moyenne

balisage 95% du tracé

45% sentiers de difficulté moyenne

30% sentiers faciles

15% petites routes calmes

5% petites rues en ville

5% routes départementales

<5% escaliers

dangers parties glissantes et chutes de pierres après orages

enfants oui

utile équipement pique-nique

indispensable chaussures de montagne, équipement rando et eau

Coordonnées GPS WGS84 des points de départ et d'arrivée 43.767888,7.366655

Téléchargements GPX, KML (souris droite, enregistrer sous...)

Transports en commun

La ligne 5 des TER PACA a une dizaine de parcours directes entre Nice et la station de Peillon-Sainte-Thècle. Les trains partent de la gare centrale Nice-Ville. Il faut 25 minutes pour rejoindre la station de Sainte-Thècle. C'est le point de départ de la randonnée.

Accès routier

L'accès le plus rapide est par l'autoroute A8 et la sortie Nice-Est. On part ensuite sur la pénétrante du Paillon vers le nord-est en suivant la direction vers Contes et la Trinité. Après avoir passé la Trinité et Drap, nous quitons la pénétrante en tournant à droite vers Sainte-Thècle au grand rond-point. Nous traversons le pont sur le Paillon, on prend à gauche et Autres directions aux deux rond-points qui suivent. Au troisième rond-point: à droite vers Peillon. Après quelques virages, rester à droite et passer dans le centre de Ste. Thècle. On entre dans l'agglomération et après un sens interdit en descente sur la droite, nous montons à droite en deux lacets vers la gare SNCF.

Parkings utiles

Il y a quelques places pour se garer à la gare SNCF, certaines places sont cependant marquées privés. Un autre parking public se trouve sur la route principale de Ste. Thècle, on y arrive en continuant tout droit sans monter les deux lacets.

Photo tous droits réservés © par Alex Medwedeff
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4877)

Peille vu du rocher

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4846)

Un train en gare de Peillon-Sainte-Thècle

Conseils

Le tour est plus long qu'il ne paraît sur la carte. Il n'y a pas de passages parfaitement aisés où l'on peut marcher vite, il faut s'orienter plus d'une fois et bien sûr il faut profiter des merveilleux points de vue, inclure des pauses etc.

Été comme hiver, il est conseillé de partir tôt pour éviter le soleil qui sera très présent entre Peillon et la Chapelle Staint Pancrace.

Il y a des fontaines d'eau potable aux villages. Uniquement Peille dispose de quelques commerces et bars qui sont aussi ouverts hors saison.

Dans les Alpes-Maritimes, les poteaux indicateurs sont numérotés. Ici, ils portent des numéros entre 550 et 600, nous les nommons dans la description détaillée. L'ordre des numéros n'a aucune logique pour un tour, ce sont juste des identifiants.

Les sections

  1. Ste. Thècle – Peillon Nord: après les dernières maisons de Ste. Thècle, la montée commence, on passe sous la paroi rocheuse des versants de la Pointe de Lourquière pour se rabattre vers Peillon.
  2. Peillon Nord – Peille Sud: après le Vallon de la Launa, nous atteignons le point culminant du tour à une chapelle ruinée et nous longeons le flanc de la Cime de Morgelle pour atteindre Peille.
  3. Peille Sud – Peillon: la descente vers Peillon comporte surtout une remontée inopinée de 150 mètres. C'est la plus longue section du tour.
  4. Peillon - Ste. Thècle: le restant du dénivelé est à dévaler et on traverse une dernière fois le Ruisseau de la Launa pour revenir au point départ.

Section 1: Sainte Thècle – Le Pueï - Peillon Nord

3 km ... 1 h 20 min 225 m 22 m moyenne

<5% escaliers, balisage aléatoire

35% petites routes calmes, balisage aléatoire

65% sentiers de difficulté moyenne, balisage rare

Les points repères

  • Gare de Ste. Thècle, 180 m
  • Le Pueï, 220 m
  • Peillon Nord, 285 m

Nous quittons les constructions récentes et passons très vite dans la nature.

En sortant droit de la gare, on voit un deuxième immeuble derrière celle-ci et un escalier montant. Celui-ci nous mène vers la Route des Preisses que l'on suit vers la gauche sur la longueur d'un kilomètre.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4847)

Escalier de la gare vers la Route des Preisses

Cette route s'apprête de faire un lacet vers la droite, mais nous continuons tout droit et en légère descente sur la route du lotissement du Pueï. Lorsque cette route tourne vers la gauche, nous passons tout droit sur un sentier entre les jardins. On y accède à côté d'un portail bleu.

Le tracé sur la carte IGN est faux.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4848)

Passage en descente entre les maisons du Pueï

Ce sentier contourne plus bas les jardines et remonte par la suite sur son tracé d'origine. La commune a oublié de préserver un passage ancien pour le sacrifier à la construction de deux villas avec piscines. En hiver, ce passage peut être glissant parce qu'il passe sur un terrain boueux.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4849)

Passage sous les maisons du Pueï

Arrivés de nouveau à la bonne hauteur, on avance sous une forêt basse un peu sauvage pour arriver à la balise 592. Au retour, nous repasserons ici. Mais maintenant, nous prenons bien sûr en montée et vers la droite. Le terrain reste terreux et donc glissant après la pluie.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4850)

Le sentier vers Peillon au nord-est de la balise 592

Nous montons dans les versants ouest sous la Pointe de Lourquière. Des arrêtes rocheuses descendent en notre direction et nous passons à leurs pieds.

Par moments, on longe directement la paroi rocheuse lisse.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4851)

Paroi rocheuse sous crête culminant avec la cote 444

Nous sommes sur un sentier de passage historique. La marque principale de ces chemins est leur dénivelé assez constant et par moments on voit des parties couvertes de pierres en forme de calade.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4852)

Vieux chemin caladé entre les balises 592 et 584

Un peu plus haut, on passe près de ruines. Il s'agissait sans doute de fermes actives jusqu'au début du 20e siècle, aujourd'hui toutes les cultures sur restanques sont regagnées par la forêt.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4853)

Ruines au bord du chemin à l'ouest de la cote 366

Après avoir traversé un vallon latéral et être passé près des ruines, nous voyons la première fois le rocher de Peillon. Ce n'est pas l'angle de vue habituel, celui-ci est réservé aux randonneurs à pied.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4854)

Peillon et son église sur le rocher

En nous approchant du village, les signes de civilisation reprennent d'abord par un chemin aménagé entre des murs de pierre sèche.

Nous arrivons au poteau indicateur 584, où il y a aussi une croix en fer forgé. Un chemin descend ici de St. Martin de Peille et c'est sur celui-ci que nous avançons désormais vers Paillon. Il est plus large et mieux aménagé.

Peu après, nous franchissons une première fois le Ruisseau de la Launa sur un vieux pont bien solide. Par la suite le chemin est caladé en pente, mais il devient plat en approchant Peillon par le nord.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4855)

Un vieux pont sur le Ruisseau de la Launa

Nous nous approchons d'une maison isolée au nord du village et peu après nous sommes à la balise 585.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4856)

Maison près de la balise 585

Vers la gauche on arrive à une croix, un lavoir et une fontaine sur la droite. Bien sûr, le village de Peillon commence plus loin. Notre chemin continue cependant vers la droite et en montée.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4857)

Fontaine au nord de Peillon

Section 2: Peillon Nord – St. Pancrace - Peille Sud

5,1 km ... 2 h 380 m 128 m moyenne

65% sentiers faciles, balisage aléatoire

10% routes départementales, balisage rare

10% sentiers faciles, balisage rare

10% petites rues en ville, sans balisage

Les points repères

  • Peillon Nord, 285 m
  • Sous Bompin, 615 m
  • Chapelle St. Pancrace, 715 m
  • Peille Sud, 620 m

Nous gardons la visite de Peillon pour le chemin de retour et nous continuons la montée dans le vallon du Ruisseau de Launa, à l'est de la Cime du Rastel. La chapelle formera le point le plus haut du tour.

Nous prenons la direction de Peille-Village. Localement, ce chemin est appelée Camin dau Merdanson. Merdanson est d'origine pré-latine et signifie petit cours d'eau. Effectivement, quelques mètres plus haut, le chemin est traversé par un ruisseau, du moins après les pluies.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4858)

Croix et bifurcation à la balise 585

À ce croisement, qui est marqué par la balise 580, nous prenons à droite sur le large Camin de Galambert. La Chapelle St. Pancrace est déjà annoncée ici, mais il reste un bon bout de chemin pour y arriver.

Ce sentier de passage était anciennement caladé et doté de longues marches, mais il n'en reste pas beaucoup de traces. Nous montons ici le Vallon de la Launa, à l'est de la Cime de Rastel. C'est un long passage presque alpin, mais sans difficulté. Il y a des sentes qui montent dans les versants à gauche, ce sont des accès à des sites d'escalade que nous ignorons.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4859)

Croisement à la balise 580

Le chemin fait un double lacet peu après le village. Avant et après, il est utile de se retourner pour avoir une vue sur le village de Peillon dans le sens de la crête du rocher sur lequel il est posé.

Photo tous droits réservés © par Alex Medwedeff
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4860)

Vue retour vers Peillon sur son rocher

En montant, les versants des deux côtés du vallon se rapprochent et tout en montant, nous nous rapprochons progressivement du Ruisseau de la Launa. On passe plus loin un deuxième pont sur ce cours d'eau. Comme le premier, il est large et solide et atteste ainsi l'ancienne voie de passage.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4863)

Chemin rectligne dans le Vallon de la Launa

Un troisième et dernier pont sur ce ruisseau suit peu après (balise 581), nous le traversons et nous suivons le chemin en montée.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4864)

Un autre pont sur le Ruisseau de la Launa

Nous passons un double lacet et peu à peu nous nous approchons des maisons éparse du hameau de Bompin.

Ce chemin aboutit finalement sur une route de ce quartier (localement apélé Chemin de Buampin). Nous montons cette route goudronnée et ses virages en ignorons les accès aux maison.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4865)

Arrivée sous le hameau de Bompin

Arrivant sur un croisement, nous passons tout droit, c'est un cul-de-sac qui ne vaut que pour les véhicules.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4866)

Chemin de Buampin en montée vers la D53

Lorsque la route s'arrête à des accès de maison, nous montons tout droit sur un sentier le long d'une clôture.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4867)

Passage direct du Chemin de Buampin vers la D53

On arrive ainsi sur la route de Peille (D53) et à la balise 564. Sans détailler le chemin précis, une flèche pointe vers la Chapelle St. Pancrace. Il faut vraiment monter en face sur le talus de la route puis passer ensuite à droite d'un mur surmonté d'une clôture. Nous remarquons que nous n'avons pas changé de direction, nous sommes toujours sur la trace du chemin ancestral, la route le coupe et les maisons le bousculent.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4868)

Montée sur le talus de la D53

Après le passage le long du mur nous croisons une autre route en diagonale, ici on reconnaît mieux le chemin en face. Il est en meilleur état et caladé.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4869)

Traversée de la route du Col de la Madone

En peu de temps nous arrivons à la Chapelle Saint Pancrace, ou du moins à ce qui en reste. La ruine est en assez mauvais état. Nous sommes au point culminant su tour, mais pas à la fin de l'étape.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4870)

Ruine de la Chapelle St. Pancrace

Les marches du parvis se prêtent cependant bien pour une pause. Au fond, derrière la première chaîne de montagnes, on peut voir vers les sommets du Mercantour.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4871)

Chapelle St. Pancrace et les montagnes du Mercantour

Le chemin continue sous la chapelle vers le nord. Il passe dans une forêt basse un peu au-dessus de la route départementale vers Peille. Peu de temps après, il descend brusquement sur la route et nous devons la suivre sur 500 mètres. Comme avant, c'est la route qui coupe l'ancien chemin mais ici la pente est trop raide pour aménager un sentier de remplacement. Marchons à gauche pour mieux voir les automobilistes et pour pouvoir les avertir.

Entre les arbres, on a une première vue sur le village de Peille. Plus loin, nous passons près de l'endroit où notre chemin passe sous la route. Mais en avançant encore un peu au-delà des pointes rocheuses, on a un bon point de vue sur le village.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4872)

Vue de la D53 vers Peille

Par la suite, nous retournons au petit passage dans la glissière de sécurité et nous descendons entre les pitons rocheux. Ce chemin passe ensuite sous la route, mais on ne perd pas beaucoup de hauteur.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4873)

Le chemin descend de la D53 avant les pointes rocheuses

En franchissant un talus d'éboulis, on a une autre bonne vue sur Peille. D'ici, on voit aussi très bien le rocher qui prône en face du village et qui offrira un merveilleux point de vue quand nous y monterons.

Sur la photo, on voit aussi des gorges entre le rocher et la paroi rocheuse à droite. Notre chemin passe au fond de cette entaille, remonte dans le village et de là nous pouvons monter en haut du rocher.

En passant l'étroit passage, on voit un pont suspendu, il fait partie d'une via ferrata qui est cependant fermée depuis 2017.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4874)

Peille et son rocher

On arrive dans un cirque couronné de maisons du village de Peille. Nous y montons en nous tenant toujours à gauche. D'abord, on monte des marchés et on passe sur des terrasses avec des bancs.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4875)

Chemin arrivant par les gorges sous Peille

Un escalier surmonté d'un passage voûté nous permet d'arriver sur une place avec une fontaine gothique.

Photo tous droits réservés © par Alex Medwedeff
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4876)

Montée sous voûte vers la place du Mont Agel

Sur la place, nous y tournons de nouveau à gauche pour passer sous les portiques des Lascaris.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4879)

Place du Mont Agel, la fontaine gothique et les portiques des Lascaris

La montée est alors tout tracée jusqu'au sommet du rocher avec sont monument pour la paix.

Plusieurs terrasses sont aménagées ici et plusieurs bancs permettent de profiter du lieu.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4878)

Le Palais Lascaris et Peille vus rocher

Nous redescendons vers la place avec la fontaine et nous montons vers son angle nord. On peut alors remarquer sur la gauche un immeuble du 13e siècle. Ici siégaient les consuls de Peille. C'était un temps où le village avait une étendue incluant Monaco.

Au croisement, nous passons dans la Rue Saint Sébastien, c'est celles avec plusieurs courts passages voûtés.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4880)

Palais des Consuls

On arrive ainsi près de la mairie et plus loin sur la Place Carnot où se trouvent une boulangerie et quelques commerces.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4881)

La Place Carnot à Peille

En revenant vers la maire et en se tenant à droite, on peut descendre en ligne droite sous d'autres passages voûtés.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4882)

Passage Carouge de Sant Bastian

Nous arrivons ainsi sur la Rue des Moulins. C'est la rue transversale la plus basse du village, nous y tournons à droite pour sortir vers l'ouest et en bas du village.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4883)

La Rue des Moulins en direction descente

Section 3: Peille Sud – Faquin - Peillon

4,5 km ... 1 h 50 min 175 m 445 m moyenne

5% sentiers faciles, sans balisage

<5% routes départementales, balisage rare

85% sentiers de difficulté moyenne, balisage aléatoire

5% petites rues en ville, sans balisage

Les points repères

  • Peille Sud, 620 m
  • Ruisseau du Faquin, 410 m
  • Crête boisée, 550 m
  • Église de Peillon, 375 m
  • Parking bas de Peillon, 365 m

La section la plus longue de ce tour comporte aussi une remontée inopinée et une longue partie plate.

Près d'une chapelle apparemment désaffectée, nous tombons sur une route. Mais nous continuons à descendre en ligne droite sur un chemin caladé.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4884)

Chemin caladé en descente vers la D53

Nous passons ainsi au-dessus d'un lacet de la route que nous traversons peu après.

En face se trouve une route non-goudronnée menant à une maison. C'est pourtant un ancien chemin qui retombe lui aussi de nouveau sur la même route.

Cette fois-ci cependant, il faut tourner à gauche et remonter la route sur une vingtaine de mètres.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4885)

Lacets de la D53

Nous trouvons le poteau indicateur 570 lorsque commence une glissière de sécurité. Nous descendons ici en suivant l'indication vers Peillon-Village par le Farquin. Sur la carte IGN le ruisseau est nommé le Faquin (sans R).

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4886)

Descente de la D53 à la balise 570

La descente est désormais bien plus franche. Cela commence par un chemin bétonnée formant deux lacets.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4887)

Descente sur sentier bétonnée dans le Vallon du Faquin

Lorsque le chemin redevient plus plat et près d'un poteau téléphonique, nous tournons à droite sur un étroit sentier.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4888)

Quitter le sentier bétonné vers la droite

Il longe un mur de soutènement.

Peu après, toujours le long du mur, on descend par quelques marches pour passer à côté d'un autre lacet de la route départementale.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4889)

Passer le long d'un mur de soutènement

Nous continuons cependant en descente à côté de la route, d'abord sur un autre escalier. Mais très vite, le chemin reprend son état normal et passe entre d'anciennes restanques.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4890)

Vieux chemin vers le Faquin

On passe une dernière maison sans accès carrossable et le chemin continue à plonger dans le vallon. Après les derniers oliviers, une forêt méditerranéenne basse nous offre un peu d'ombre.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4891)

Maison isolée dans le versant vers le Faquin

Le Faquin est à traverser par gué au fond du vallon, ceci est prévu à un endroit assez plat, mais cela a le défaut que le ruisseau s'élargit et change souvent de lit, le meilleur passage n'est donc pas évident à reconnaître.

En arrivant sur le ruisseau, il ne fait pas passer tout de suite sur l'autre rive, elle est encore bien trop raide pour passer aisément. Au contraire, on reste sur la rive droite même s'il faut passer par des buissons et des grosses pierres.

La photo montre la situation une fois montée sur le chemin en face.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4893)

Vue retour vers le passage du Faquin

On voit sur la rive opposé un lacet de chemin montant. On traverse la rivière seulement à peu près là où nous voyons ce chemin en face. Normalement, on passe aussi en hiver à condition d'avoir des chaussures de montagne hautes, comme préconisé pour cette randonnée.

La photo montre avec un peu de recul le chemin sur la rive gauche.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4892)

Suite du chemin après la rivière

On monte ainsi un peu, par la suite le chemin est après assez plat et de nouveau rectiligne. On trouve ici des bonnes balises jaunes.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4894)

Forêt dans l'ubac du Col de St. Pancrace

Après quelques minutes, le chemin est en légère descente. Nous passons à côté d'un tas de pierres avec une base rectangulaire.

Deux minutes plus loin, nous arrivons à une bifurcation sans balise. Il faut ici monter vers la gauche, même si ce chemin est moins prononcé que celui en descente. C'est le seul moyen de revenir vers Peillon et il faut remonter maintenant 150 mètres de dénivelé.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4895)

Bifurcation dans l'ubac sous le Col de St. Pancrace

Avant une fondation d'une maison disparue ou une restanque, une balise jaune et une flèche rose pointent vers le haut. On monte maintenant sur une centaine de mètres en ligne droite (40 mètres de dénivelé).

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4896)

Remontée au fondement d'une maison disparue

Cet effort a l'avantage de passer un champ d'éboulis dépourvu de végétation. Ici on a la dernière occasion de profiter d'une vue retour vers Peille.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4897)

Remontée sous un talus d'éboulis

À peu près à mi-hauteur de l'éboulis, le chemin tourne brusquement à droite pour retrouver un dénivelé beaucoup plus agréable.

Sur plus d'un kilomètre, nous longeons ici le versant nord de la crête sud-ouest de la Cime de Rastel. Le chemin passe presque à l'horizontale, mais il a quelques remontées avant de passer des crêtes latérales en foret. Il tourne progressivement vers la gauche et on s'attend à tout moment de tomber sur le village de Peillon.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4898)

Chemin entre murets dans l'ubac sous la Cime du Rastel

Ce n'est cependant que très tard que la vraie descente vers le village commence. Ce n'est pas le moment de se précipiter. D'une part on voit sur la gauche vers Mont Agel avec les installations militaires massives sur son sommet.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4899)

Vue vers le Mont Agel

Mais il y a aussi moyen d'avoir une vue fantastique sur Peillon. On en voit un bout directement en haut du chemin, mais en le quittant vers la droite dans un talus raide et glissant, il y a moyen d'avoir tout le village en vue, y compris l'église au sommet. Sous cet angle, c'est le parfait modèle de village de santons.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4900)

Vue sur Peillon

La descente par la suite est très raide. Nous passons plusieurs terrasses de culture des siècles précédents. En cheminant ainsi, nous tombons sur le poteau indicateur 579. Nous continuons à descendre tout droit vers Peillon. Le chemin passe ici le long d'un ruisseau, en hiver il se peut que l'on doive passer dans l'eau.

Nous arrivons en bas sur le chemin de la montée à la balise 580. Nous avançons vers Peillon en passant une croix en fonte, un lavoir et une fontaine. An arrivant sur la longue rangée de maisons, nous cherchons un premier passage voûté sur la gauche.

Photo tous droits réservés © par Alex Medwedeff
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4901)

Maisons de Peillon

Sur la Carriera Centrala, on avance en lingne droite et sous d'autres passages voûtés. Nous cherchons un autre passage vers la gauche pour monter vers l'église. Mais cela dure, il faut passer le sommet et monter par le sud.

On prend toujours la ruelle montante et on arrive finalement sur le grand parvis ombragé de l'église de la Transfiguration.

D'un coté de la place reste un bout de crête naturelle, ici il y a une table d'orientation. Le point de vue permet de revoir le chemin de la montée en rétrospective.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4902)

L'église de Peillon et la table d'orientation

Nous quittons cette belle place en revenant sur nous pas mais en descendant ensuite vers le parking bas du village.

Photo tous droits réservés © par Alex Medwedeff
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4903)

Vue de Peillon une fin d'après-midi hivernale

Section 4: Peillon - Le Pueï - Sainte Thècle

2,2 km ... 50 min 20 m 205 m moyenne

20% sentiers de difficulté moyenne, balisage rare

10% petites rues en ville, avec balisage

5% petites routes calmes, balisage rare

15% sentiers de difficulté moyenne, balisage aléatoire

45% petites routes calmes, balisage aléatoire

<5% escaliers, balisage aléatoire

Les points repères

  • Parking bas de Peillon, 365 m
  • Ruisseau de la Launa, 180 m
  • Le Pueï, 220 m
  • Gare de Ste. Thècle, 180 m

La dernière section comporte un court passage sécurisé sur des rochers.

Peillon est allongé le long de sa crête, nous sommes venus du nord-est et nous quittons le village au sud-ouest. Nous longeons d'abord les maison sur un escalier aménagé (Sentier de Portissuola).

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4904)

Sentier de Portissuola au pied de Peillon

Aux dernières maisons, le chemin redevient naturel et passe entre des oliviers.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4905)

Restanques et oliviers

Le chemin passe en descente sur une crête de plus en plus rocheuse et tourne à droite dans un vallon plus sombre. Ce passage est sécurisé par un garde-fou et des câbles.

Dans la forêt, le chemin reprend sa direction sud-ouest et aboutit entre deux maisons à un lacet de la D121 qui monte à Peillon. Fin 2019 beaucoup d'arbres étaient tombées entre le passage sécurisé et les maisons, il se peut que le chemin réaménagé change un peu de position.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4906)

Passage sécurisé sous Peillon

La route est à suivre en descente sur une centaine de mètres. On peut alors descendre sur la gauche sur une route bétonnée bien raide à la balise 588. Sur la carte IGN, c'est le sentier balisé, une flèche en bois indique le hameau du Pueï que nous connaissons de la montée. On descend donc de nouveau dans le vallon du Ruisseau de Launa, on traverse le torrent et en face, il faut bien sûr remonter la balise 592 et vers le Pueï. Rappelons-nous, ici les chemins peuvent être boueux. Ce dernier morceau peut être pénible en hiver.

Il reste à peu près un kilomètre de route goudronnée pour retourner à la gare et au point de départ.

Sources et informations supplémentaires

Ne partez pas sans de bonnes cartes topographiques: le tour se trouve sur la carte IGN "Nice, Menton, Côte d'Azur", échelle 1:25000, 3742OT.

Aucun commentaire à ce jour

Est-ce qu'il y a des changements sur ce tour ou bien des nouvelles propositions? Les commentaires permettent d'apporter ces informations!

e-mail*
web
texte *
Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4907)

Descente de la route à la balise 588

Les informations sur cette randonnée ont été recueillies avec le plus grand soin en 2019. Cependant toutes les données sont fournies sans garantie. Si toutefois tu y trouves des erreurs s.v.p. contacte l'auteur, en particulier si tu fais partie des services de la mairie ou de l'office de tourisme de la commune de F-06440 Peillon. Merci!
Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 7 avril 2020 par l’auteur de la photo. (id4862)

Vue sur Peillon et sur Nice lors de la montée