Grotte du Trou de l'Argent

Une grotte à passer entre des sections de via ferrata

type
grimpe
difficulté
difficile
durée
3 h 30 min
transports en commun
non
boucle
oui
refuge
abri
équipement
montagne

Introduction

La Montagne de la Baume est cette crête à l'est de la citadelle de Sisteron qui forme la cluse par laquelle se force de passer la Durance. Il s'agit de l'une de ces nombreuses crêtes calcaires hérissés un peu partout dans le pays calcaire de Provence, cependant celle-ci présente une particularité: pour accéder au sommet en partant du flanc sud, il faut passer dans une grotte, la traverser et poursuivre sur une courte via ferrata pour rejoindre la crête. La grotte a la forme d'un couloir irrégulier et elle est agrémentée par plusieurs balcons ouverts sur la face sud. Ces ouvertures éclairent des grandes parties du couloir, il y a cependant des portions absolument sombres où une frontale aide à trouver un passage.

En partant du village d'Entrepierres, la Montagne de la Baume est une randonnée difficile comportant des portions exposés au vide dans la paroi sud de la montagne. Ces passages sont sécurisés par des câbles, le chemin est cependant balisé comme chemin de randonnée PR (jaune). La voie dans la grotte présente des passages très bas et un passage étroit, il faut parfois passer à quatre pattes. Le sol de la grotte est couvert d'un sable calcaire très fin, on ressortira forcément un peu panné. Le retour par l'ubac est en partie hors chemin dans les éboulis calcaires, des chaussures de randonnée hautes sont absolument obligatoires.

Le tour est généralement fait à partir de Sisteron, nous présentons ici cependant la variante qui débute à l'est de la crête, au nord du village d'Entrepierres. Ces chemins sont beaucoup moins utilisés et ils sont en partie très raides. On économise cependant 100 mètres de dénivelé parce que l'on part un peu plus haut.

Les faits

6,5 km distance totale

3 h 30 min durée de marche

680 m dénivelé totalisé

orientation difficile

balisage 50% du tracé

40% sentiers de difficulté moyenne

30% sentiers faciles

10% sentiers peu reconnaissables

10% sans chemin

5% petites routes calmes

5% routes forestières

<5% chemin dans une grotte

<5% chemins exposés

<5% via ferrata

dangers via ferrata, grotte, éboulis

enfants dès 10 ans avec de l'esxpérience en montagne

utile eau, équipement pique-nique

indispensable chaussures de montagne, équipement rando, lampe de poche et eau

Coordonnées GPS WGS84 des points de départ et d'arrivée 44.198575,5.990183

Téléchargements GPX, KML (souris droite, enregistrer sous...)

Transports en commun

Il n'y a pas de transports collectifs déversant toute la zone à l'est de la Durance. Le départ de la randonnée se trouve à 10km du centre de Sisteron.

La montagne de la Baume est aussi accessible à partir du pont sous la citadelle de la ville: près avoir traversé la Durance, on se tient à droite et on se rabat à gauche dans la rue du Rocher. Tout de suite après à droite et on suit les flèches et balises vers la Montagne de Baume. On rejoint la randonnée décrite ici à section 2. Dans la section 3, on descend cependant jusqu'au Col de Mézien, ici à gauche sur la D3 pour retourner à Sisteron.

Accès routier

La randonnée se trouve à l'est de Sisteron et de la Durance. En voiture on arrivé en général par l'A51, prendre la sortie 22 au sud de la ville, elle s'appelle Sisteron Centre, Vallée du Jabron. Au rond-point, prendre la première à droite vers Volonne. Ne pas rater le croisement dès que la route est rectiligne: il faut tourner à gauche sur la D217 vers Entrepierres.

Cette route est plus étroite et après quelques virages nous arrivons à la partie récente du village, on reconnaît surtout l'école à droite de la route. On ne suit pas ici la route principale à droite, mais on monte à sur la gauche sur une route encore plus étroite, puis on garde cette direction vers le nord pour arriver au village ancien d'Entrepierres.

Parkings utiles

Il n'y a pas moyen de stationner un véhicule au vieux village d'Entrepierres. Il faut continuer vers le nord, passer les dernières maisons. 150 mètres plus au nord et après la dernière maison d'Entrepierres, se trouve un terrain plat à droite de la route, il s'agit d'un ancien terrain de foot dont un seul but est encore debout. Là, il y a de la place pour se garer près d'un gué sur le Riou de Jabron. Sur le flanc opposé nous voyons un chemin descendre, nous reviendrons par ici à la fin du tour.

Photo tous droits réservés © par Alex Medwedeff
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4505)

Sortie ouest de la Grotte du Trou de l'Argent

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4486)

Route au nord du village d'Entrepierres

En bas à droite le parking et à gauche le chemin du retour.

Conseils

Il s'agit d'un tour qui exige des connaissances en orientation, en grimpe et en spéléologie. Il faut aussi passer dans des parois exposées au vide et marcher longtemps en terrain incliné. On peut dire que cette ronde est franchement exigeante. La crête est exposée, il ne faut pas tenter de monter par vent fort ni si des orages sont annoncés. Le tour est décrit dans le sens des aiguilles d'une montre car les passages de via ferrata se font ainsi en montée.

Les sections

  1. Entrepierres - Hauts de Montuery
  2. Grotte du Trou de l'Argent - Sommet de la Montagne de la Baume - Crête ouest
  3. Ubac - vers le Col de Mézien - Beaudouze - le Détroit - Entrepierres
Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4487)

Porte du village d'Entrepierres

Section 1: Entrepierres - Hauts de Montuery

2,8 km ... 1 h 30 min 470 m 30 m moyenne

15% petites routes calmes, sans balisage

5% routes forestières, sans balisage

40% sentiers de difficulté moyenne, sans balisage

20% sentiers peu reconnaissables, sans balisage

20% sentiers de difficulté moyenne, avec balisage

Les points repères

  • Passage dans le village d'Entrepierres, 600 m
  • Montée dans un vallon vers les Hauts de Montuery, 905 m

Une montée directe sous la paroi sud de la montagne.

Lorsque l'on arrive avec son propre véhicule, on remonte à pied vers le village. L'accès à la randonnée est facile à trouver: nous passons sous la grande porte au centre du village. On est ainsi sur une ruelle montante qui nous mène tout droit vers l'Église St. Marc. Elle date du 17e siècle.

Notre chemin est tout tracé depuis le porche, nous continuons à monter et très vite la ruelle se transforme en chemin forestier. La montée est continue et le sentier deviendra encore plus raide par la suite. On est sous des grands chênes qui semblent disposer d'eau en quantité suffisante.

La piste forestière se termine à la hauteur d'une prise d'eau. Un sentier plus simple continue ici tout droit et plus raide. 100 mètres plus loin, le chemin fait un premier lacet. On ne se rend pas vraiment compte des distances, car la montée est de plus en plus raide, on transpire dès l'église et cela va en empirant par la suite.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4488)

Église St. Marc dans le village d'Entrepierres

Le chemin n'est pas balisé, on trouve cependant des balises rouges et blanches du GR6 qui passait ici avant. Il s'agit visiblement d'un ancien sentier de passage, certains parties sont soutenus par des murets. On continue à trotter et on passe un deuxième double-lacet. Nous arrivons ensuite à un talus raviné et le chemin prend la direction montante directe pour rester à droite du premier ravin.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4489)

Le chemin montant d'Entrepierres

Cependant vers 890 mètres d'altitude, le chemin tourne à gauche pour traverser ces ravins à une hauteur un peu plus propice. Le chemin montant est barré par un bout de bois et plus en haut fortement embroussaillé. Ce tournant marque aussi un répit car pendant une dizaine de minutes, notre route ne marque pas de montée notoire!

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4490)

Ravins à traverser entre Entrepierres et Montuery

Après les ravins, le sentier passe sur des prés regagnés par la forêt en direction sud-ouest. Sans grand préavis, on passe sur une une piste forestière. Sur la carte IGN, ce point est marqué par la cote 867. En 2019, la piste était fraîchement aménagée et couverte de gravier jusqu'à cette hauteur. Nous sommes sur les Prés de Montuery.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4491)

Piste forestière à la cote 867

On tourne à droite en montée. Cependant, on se trouve par la suite sur une zone récemment défrichée. La piste indiquée sur les cartes n'était pas visible fin août 2019. Après la montée sur ce champ, on tourne à gauche pour reprendre une direction ouest-nord-ouest et donc à peu près parallèle à la crête sans s'en approcher d'abord.

En passant sur un deuxième pré un peu plus haut, des traces de roues apparaissent et forment ici notre chemin. Nous nous trouvons sur des terrasses sous le talus d'éboulis de la paroi. Ces traces se transforment en chemin simple et mieux visible, tout en gardant la même direction. Au bout du dernier pré, un sentier s'enfonce dans une forêt de chênes qui semblent couvrir d'anciens prés.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4492)

Prés au pied de la crête de la Montagne de la Baume

On chemine tranquillement à plat dans cette forêt basse et on s'y habituerait presque lorsque l'on passe près d'une ruine. Peu après, le chemin est barré par des branches, mais cela vaut pour ceux qui viennent dans l'autre sens, car juste après on tombe sur le chemin balisé qui monte de Sisteron vers la Grotte du Trou de l'Argent. Ce croisement porte la cote 905 sur la carte IGN.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4493)

Ruine sur les hauteurs de Montuery

Section 2: Grotte du Trou de l'Argent - Mt. de la Baume

0,6 km ... 45 min 130 m 50 m difficile

<5% via ferrata, avec balisage

15% chemin dans une grotte, sans balisage

5% chemins exposés, rares cairns

5% via ferrata, avec balisage

5% chemins exposés, rares cairns

5% via ferrata, avec balisage

5% chemins exposés, rares cairns

30% sentiers faciles, avec balisage

35% sentiers faciles, balisage aléatoire

Les points repères

  • Montée raide à l'accès est de la grotte, 1040 m
  • Passage dans la Grotte du Trou de l'Argent
  • Montée par deux sections sécurisées à la crête, 1120 m
  • Aller-retour au sommet de la Montagne de la Baume, 1147 m
  • Longer la crête vers l'ouest, 1100 m

C'est le cœur de ce tour et la partie la plus exigente.

Notre chemin est dès lors tracé et balisé en jaune. La montée reprend et comme après Entreprierres, elle devient de plus en plus raide. La partie dans la forêt est presque verticale et le sentier est ravinée par la pluie et les passages de randonneurs.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4494)

Chemin ravinée sous la paroi sud

On monte assez directement au pied de la falaise et nous tombons directement sur deux trous dans la roche. Ces deux petites grottes sont accessibles en grimpant un peu, il s'agit cependant de culs de sac, elles ne font pas partie du Trou de l'Argent et une balise en croix l'indique bien.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4495)

Grottes aveugles dans la paroi

Une autre balise jaune indique qu'il faut longer la paroi vers la droite.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4496)

Traversée sous la paroi vers l'est

Très vite, on arrive au pied d'un autre trou dans la paroi rocheuse. On voit un câble et des barres métaliques, c'est l'accès bas et à l'est à la Grotte du Trou de l'Argent. Une plaque rapelle les difficultés qui viennent et la nécessité de se munir d'une lampe de poche.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4497)

Accès est à la Grotte du Trou de l'Argent

Les barres installés comme une échelle sont vite montées et on arrive dans la première cavité avec une bonne vue sur la plaine.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4498)

Montée à la Grotte du Trou de l'Argent

Il faut s'enfoncer au fond de cette grotte et tourner à gauche. On voit d'ici vers une ouverture plus loin et on s'y dirige. Le sol est très irrégulier, il faut grimper, monter et descendre, mais le tout est encore facile ici, car la lumière du jour éclaire cette portion.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4499)

Vue vers la première fenêtre de la Grotte du Trou de l'Argent

En approchant des deux premières ouvertures après l'accès, le plafond s'abaisse et il faut faire attention de ne pas se cogner la tête, la roche ne pardonne pas.

Ces ouvertures forment de véritables balcons dans la paroi. On en a la même vue qu'avant, mais l'effet est grandiose, on se sent comme dans un château-fort.

Photo tous droits réservés © par Alex Medwedeff
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4500)

Vue de la première fenêtre de la Grotte du Trou de l'Argent vers Vilhosc

Au centre du long couloir de la grotte se trouve une gravure d'un randonneur passé ici en 1865.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4501)

Texte gravé de 1865 dans la Grotte du Trou de l'Argent

On poursuit ainsi dans un couloir au plafond bas pour arriver à une dernière ouverture un peu plus longue.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4502)

La Durance vue de la dernière fenêtre de la Grotte du Trou de l'Argent

Par la suite, il faudra une lampe frontale ou une lampe de poche: nous arrivons dans une grande cavité qui est uniquement éclairée par la dernière fenêtre naturelle et cela ne suffit pas pour voir tous le recoins de cette salle. Au début, on croit qu'il n'y a pas moyen de trouver une autre sortie. Il faut cependant garder la même direction et monter dans la partie haute de la cavité, là il fait totalement sombre.

En haut à gauche, on apercevra de nouveau une lueur du jour qu'il faut rejoindre. Cependant, avant de pouvoir sortir de cet abdomen sombre, une dalle barre le chemin, il faut se faufiler sur la droite et enlever son sac à dos.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4503)

Passage vers la sortie ouest de la Grotte du Trou de l'Argent

Nous retrouvons le ciel ouvert dans une zone avec surplombement. Nous n'avons pas gagné beaucoup de hauteur dans la grotte, mais nous nous sommes maintenant en mesure de monter sur le haut de la crête.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4504)

Sortie ouest de la Grotte du Trou de l'Argent

Le chemin est évident et bien balisé, on suit une corniche et on monte sur une sente dans un petit cirque pour retrouver une autre section équipée de câbles et de barres.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4506)

Voie de montée après la grotte au centre de la photo

La difficulté se trouve au début de cette partie: il faut monter puis sortir vers la droite sur un rebord de rocher. Le câble est à la bonne hauteur pour se tenir avec les mains, cependant il faut chercher les prises des pieds assez bas!

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4507)

Premier passage rocheux après la sortie de la Grotte du Trou de l'Argent

Plus haut, on passe entre des rochers et des buissons, des cairns indiquent la voie pour retrouver une autre partie équipée d'aides métalliques. Elle passe sur des marches de roche et on se retrouve vite sur la crête de la Montagne de la Baume.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4508)

Le deuxième passage avec câbles sous la crête

En prenant à droite, on passe sur un chemin aisée le long de la crête et on rejoint le sommet en quelques minutes.

La photo montre la vue retour sur le chemin qui monte de la grotte (en bas à gauche).

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4509)

Vue vers l'ouest sur la crête de la Montagne de la Baume

Le sommet est la seule zone de la crête avec une vue à 360°, car tout le reste est boisé. On ne voit pas entièrement Sisteron d'ici, il ne faut cependant pas désespérer, on aura la vue entière sur le centre-ville et la citadelle lors de la descente!

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4511)

Vallée de la Durance vue de la Montagne de la Baume

Au nord et à l'est, la vue porte sur des crêtes imposantes et vers des montagnes plus élevées des Alpes.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4512)

Montagne de Gache au nord de la Montagne de la Baume

La partie est de la crête est embroussaillé, on retourne donc vers le col par lequel on était monté. Nous continuons cependant au-delà sur près de 400 mètres. On reste sous les chênes et on a d'abord uniquement des vues sur le sud que l'on connaît déjà.

Photo tous droits réservés © par Alex Medwedeff
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4510)

Chênes sur la crête de la Montagne de la Baume

Cependant, après quelques minutes, le chemin mal visible ici tourne un peu vers la droite.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4513)

Passage à droite de la crête

Un peu plus loin, nous retombons sur la crête avec une ouverture dans les arbres. La vue s'ouvre sur toute la vieille-ville de Sisteron, y compris la partie haute de la citadelle.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4514)

Point de vue sur Sisteron et virage du chemin sur la crête

Il faut profiter de cette vue unique, en descendant un peu sur la gauche, on a une meilleure vue. Le téléobjectif aide de voir le centre-ville et la citadelle en détail.

Ici, le sentier tourne aussi définitivement à droite et nous entamons la descente sur l'ubac bien ombragé de la montagne.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4515)

Ville de Sisteron vue de la crête de la Montagne de la Baume

Section 3: L'Ubac - Beaudouze - le Détroit - Entrepierres

3,1 km ... 1 h 15 min 75 m 595 m très exigeante

35% sentiers faciles, balisage aléatoire

15% sentiers faciles, sans balisage

5% sentiers peu reconnaissables, sans balisage

20% sans chemin, balisage ancien

30% sentiers de difficulté moyenne, balisage rare

Les points repères

  • Descente raide dans la forêt de l'ubac, 840 m
  • Remontée vers un trou d'eau, 870 m
  • Passage sur des éboulis calcaires
  • Desencte raide hors chemin
  • Rejoindre le point de départ par une ancienne voie VTT

Cette descente n'est pas moins raide que la montée, les genoux et les cuisses souffriront forcément ici.

Au dernier point de vue sur Sisteron, le chemin tourne à droite et descend au nord de la crête. La scenerie change tout de suite, la forêt est plus dense et beaucoup plus sombre. En Provence, on appelle le versant le moins ensoleillé l'ubac.

On garde longtemps une direction nord-est. Après un petit double lacet vers 970 mètres d'altitude, le chemin fait un virage à droite avant de de se rabattre vers la gauche et pour finallement descendre en ligne droite vers le nord.

Ceux qui viennent de Sisteron coninuent la descente en ligne droite jusqu'à la route au Col de Mézien pour y prendre à gauche le long de la route D3. Ici commence aussi le balisage rouge et blanc du GR6. Au deuxième lacet, nous continuons tout droit dans l'Ubac de la Baume et vers Sisteron.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4516)

Chemin en descente dans l'ubac de la Montagne de la Baume

Dès le début de cette descente rectiligne, nous comptons les minutes: après quatre minutes, nous repérons une zone un peu plus plate et un chemin qui part sur la droite en remontant. Nous l'empruntons. Ici commence le chemin du retour au point du départ sans passer dans les flancs meurtris par le soleil en face. Le prix ne sera cependant pas négligeable, il faut d'abord remonter, la moitié de cette section sera hors chemin et la descente est en pente raide. La cerise sur le gâteau sont des courtes remontées corsées et sans préavis.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4517)

Chemin remontant en direction de Beaudouze

À peu près 5 minutes après avoir quitté le chemin principal et lorsque l'on s'est habitué à ce chemin paisible, il remonte d'abord lentement puis plus franchement d'une vingtaine de mètres à 860 mètres d'altitude. Il entame ensuite une légère descente en traversant un vallon. On arrive ainsi à une zone boisée plate où se trouve un minuscule point d'eau au pied d'un arbre.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4518)

Trou d'eau sur le chemin de Beaudouze

Le chemin d'abord bien tracé devient à partir du trou d'eau de moins en moins visible. Du trou d'eau, on remonte d'abord une dizaine de mètres entre des chênes avant de retrouver une sente à gauche et qui reste d'abord à la même hauteur.

Elle nous mène à un premier talus d'éboulis à franchir, un étroit chemin y est tracé. Nous gardons la même altitude par la suite. Sur le tas d'éboulis qui suit, il faut garder la même hauteur et ne pas descendre. Il faut se faufiler entre des arbustes et des buissons, on ne peut plus vraiment parler de chemin ici.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4519)

Croisement du premier talus d'éboulis

Nous tombons sur un autre talus d'éboulis plus grand et plus ouvert. Juste à son bord pousse un petit arbre avec un cercle de tonneau accroché entre ses branches. Sur ce champ d'éboulis se trouve un chemin à peine visible, il est maintenant en descente en direction est-nord-est.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4520)

Cercle de tonneau sur un jeune arbre

En quittant ce grand champ d'éboulis, il y a d'abord une sente qui descend dans la même direction dans la foret. Mais par la suite, nous ne retrouvons plus que des sentes d'animaux. Elles sont en général horizontales, mais ce n'est pas la voie que nous devons suivre, car dans cette direction, nous atterrissons dans la paroi rocheuse au nord-est de la Montagne de la Baume.

Nous devons donc descendre de manière continue dans la même direction que la sente sur de dernier éboulis calcaire. Au delà, le sol est aussi composé d'éboulis, mais couvert de chênes et de buissons. Il n'y a vraiment plus de chemin ici, mais le terrain n'est pas trop raide. C'est ici que les chaussures de montagne hautes sont nécessaires.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4521)

Sente en descente sur le grand talus ouvert

Notre but est le fond de la vallée: nous voulons rejoindre un chemin qui passe ici. En maintenant la direction de la sente du dernier grand talus d'éboulis, on tombe soit dans le lit de ruisseau (généralement sec) au fond du vallon, dans ce cas on est descendu trop vite et trop à gauche, on poursuit donc à droite au fond du vallon. Soit on touche des rochers, dans ce cas on est trop à droite et on corrige donc vers le bas. Dans le meilleur des cas, on touche au sentier sans passer dans le ravin et sans passer dans les rochers.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4522)

Dernière sente visible à Beaudouze

Sur ce sentier, on tourne à droite. Il s'agit d'une ancienne route VTT et d'un canal enseveli. Il ne faut cependant pas croire que l'on descend tranquillement vers le point de départ. Ce sentier remonte quelques fois inutilement, mais pour finir il nous mène au point de départ au nord du village d'Entrepierres.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 10 octobre 2019 par l’auteur de la photo. (id4523)

Vue retour sur le sentier dans le Détroit

Sources et informations supplémentaires

Ne partez pas sans de bonnes cartes topographiques: le tour se trouve sur la carte IGN "Digne-les-Bains, Sisteron", échelle 1:25000, 3340ET.

Aucun commentaire à ce jour

Est-ce qu'il y a des changements sur ce tour ou bien des nouvelles propositions? Les commentaires permettent d'apporter ces informations!

e-mail*
web
texte *
Les informations sur cette randonnée ont été recueillies avec le plus grand soin en 2019. Cependant toutes les données sont fournies sans garantie. Si toute fois tu y trouves des erreurs s.v.p. contacte l'auteur, en particulier si tu fais partie des services de la mairie ou de l'office de tourisme de la commune de F-04200 Entrepierres. Merci!