Randonnée hors des sentiers battus par Provence-Guide.net - [de|fr]

Sénanque, Gordes, Village de Bories et retour à Sénanque par les Gorges de la Sénancole

Randonnée culturelle mais tout aussi physique d'un jour

type
randonnée
difficulté
facile
durée
3 h 45 min
transports en commun
oui
boucle
oui
refuge
localité
équipement
montagne

Introduction

On peut débuter ce grand tour à tous les sites, la description se fait cependant dans le sens des aiguilles d'une montre en partant de Sénanque. Les raisons sont les suivantes: ombre à la montée à partir de l'abbaye (en partant avant 9 heures même en plein été), arrivée à Gordes avant midi pour acheter un casse-croûte (marché mardi), relier le Village de Bories aux heures creuses (moins de circulation sur la route d'accès), pause midi à l'ombre sur les anciennes terrasses dans les Gorges de la Sénancole et garder la partie la plus longue pour la fin. En étendant bien la sieste on aura aussi assez d'ombre dans le canyon.

Les faits

7,6 kmdistance totale

3 h 45 mindurée de marche

290 mdénivelé totalisé

orientationfacile sauf dans les gorges

balisage55% du tracé

35% petites routes calmes

30% sentiers faciles

10% routes agricoles

10% routes départementales

5% petites rues en ville

5% sentiers de difficulté moyenne

dangersne pas emprunter la Senancole par temps d'orage

enfantsuniquement s'ils sont habitués à la marche

utileéquipement pique-nique

indispensablechaussures de montagne, équipement rando et eau

Coordonnées GPS WGS84 des points de départ et d'arrivée 43.930647,5.189106

Téléchargements GPX, KML (souris droite, enregistrer sous...)

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Abbaye de Sénanque vue du chemin vers Gordes

Transports en commun

Uniquement Gordes est desservi à raison de cinq bus par jour sur la ligne entre Cavaillon et Roussillon, informations sous PACA Mobilité (chercher la ligne 15.3 sous Horaires).

Accès

Sénanque et le Village des Bories sont accessibles et fléchés à partir de Gordes. La route étroite (D117) entre Gordes et Sénanque est un sens unique en été. Pour revenir sur Gordes il faut faire le détour en direction de Murs.

Parkings utiles

À Sénanque et au Village des Bories il y a des parkings gratuits. Il est préférable de ne pas rejoindre Gordes en voiture car le village ne dispose pas de parkings suffisants, de plus ils sont payants.

Conseils

À cause de sa longueur, le tour ne se prête pas bien à une visite de l'Abbaye de Sénanque. Mieux vaut passer un autre jour. Lors de fêtes religieuses, notemment à Pâques, l'affluence peut être très grande. La visite guidée obligatoire d'une heure peut être lassante pour les enfants.

Les sections

  1. Facile entre Sénanque et Gordes (GR balisé).
  2. Aussi facile ensuite jusqu'au Village des Bories, peu d'ombre.
  3. Plus difficile pour la suite en matière d'orientation et de terrain, certaines balises peuvent manquer. Le chemin dans la deuxième partie du canyon peut être embroussaillé.

En été il fait très chaud sur tout le trajet, il n'y a pas d'eau dans les Gorges de la Sénancole, ni ailleurs sur le tracé. On trouve de l'eau à Sénanque (dans l'abbaye), à Gordes et dans le Village de Bories (toilettes près de la caisse), de la restauration n'est possible qu'à Gordes, il n'y a même pas des boissons à Sénanque et au Village des Bories!

Section 1: Sénanque - Gordes

2,9 km ... 1 h 70 m 105 m facile

65% sentiers faciles, avec balisage

10% petites routes calmes, avec balisage rare

25% routes départementales, avec balisage rare

Les points repères

  • Sénanque, 385 m, départ au parking
  • Balise D117, Côte de Sénancole 460 m, point le plus haut
  • Balise La Rougière, 370, arrivée dans les quarties de Gordes
  • la Combe, 325 m, vallée à franchir juste avant Gordes
  • Gordes, 350 m, site remarquable et commerces

Montée vers la ville sur le vieux sentier liant Gordes à Sénanque.

Monter le sentier au milieu du parking ou bien à sa fin près de l'abbaye. On rejoint ainsi l'ancien sentier reliant le lieu de prière au le village. Après avoir traversé la route de service de l'abbaye, le chemin monte régulièrement la côte loin sous la route d'accès de Gordes. Après quelques arbres gênants, il offre une belle vue sur l'abbaye. Il est ici bien plus aisé de prendre des photos que de la route de Gordes à Sénanque, aussi l'angle de vue est bien meilleur (photo en haut).

En partant avant 9 heures, on aura toujours une place au parking et de l'ombre en montant.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff (Source)

Poteau indicateur sur la Côte de Sénancole

Le balisage est bon ici

Le sentier rejoint ainsi pour une centaine de mètres ladite route étroite que tu as peut-être emprunté en arrivant. Il faut la suivre en direction de marche (vers Gordes). Peu après nous quitons de nouveau la route et descendons à la première occasion une piste chaotique sur la droite (poteau indicateur Côte de Sénancole, 460 m, indiquant Gordes, La Rouguière).

La photo montre la vue dans Gorges de la Sénancole à partir de la Côte de Sénancole.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Gorges de la Sénancole, notre chemin du retour

Le chemin est évident et bien balisé, nous laissons quelques sentiers à gauche et à droite. Croisement d'une piste à 427 m d'altidude.

Toujours en descendant en direction sud-est, le chemin passe entre les murs secs de pierres calcaires. On appercevra des bories près du chemin. Ce sont les premières sur cette randonnée, mais surement pas les dernières. Cette trotte est bien paisble car tout les styles de l'art de la pierre sèche nous accompagnent ici.

Au bout d'un quart d'heure on sent que l'on s'approche des maisons et de la civilisation. La départementale se fait déjà entendre.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

GR sur l'ancien chemin entre Sénanque et Gordes

Après un tournant vers la droite, le chemin muletier sympatique finit raide sur une vieille route où l'on voit encore les traces de roues des charrue. On aboutit sur l'asphalte pour un bon bout de temps (poteau indicateur, 370 m, pour Gordes), ici il faut tourner à gauche. Au prochain croisement suivre la route principale (D117) vers Gordes à droite et dans le sens de la marche. Nous nous trouvons maintenant dans le quartier de La Rouguière. Quelques haies de mûriers et figuiers murs dès fin août agrémentent ce passage sinon déplaisant à cause de la circulation.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Ancien chemin muletier

Bien regarder les balises rouge-blanc sur le côté gauche, il y a un raccourci pour couper une boucle en face de l'Hôtel du Domaine de l'Enclos. Si on la rate ce n'est pas grave, tourner fort à gauche et descendre la route de la Combe dans la petite vallée à l'ouest de Gordes, passer devant le parking central toujours plein en été et remonter à côté de quelques beaux et chers hôtels vers le château et le centre-ville.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Place de la Mairie à Gordes deserte à midi

Courte visite de Gordes: Le village est classé parmi les plus beaux villages de France. Les points forts sont le château, l'église (dont l'intérieur actuel cache son origine du 13e siècle), les rues en calade et plusieurs chapelles. Le marché se tient le mardi.

Du château on descend la Rue de l'Église en direction des caves et du point de vue indiqué. La vue n'est pas trop intéressante, mais on marche ici sur un tronçon des fameuses calades provençales. Les pierres sont posés verticalement contrairement aux dalles. Ainsi on pouvait couvrir des routes plus pentues.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Rue du Belvédère en calade

Section 2: Gordes - Village de Bories

2,9 km ... 50 min 50 m 105 m facile

15% petites rues en ville, avec balisage aléatoire

85% petites routes calmes, sans balisage

Les points repères

  • Gordes, 350 m, site remarquable et commerces
  • la Combe, 294 m, vallée à franchir en quitant Gordes
  • Balise Bel Air (D15), 315 m, quartier de Gordes
  • Les Grangiers, 265 m, hameau de Gordes
  • Village de Bories, 290 m, site remarquable (aucune restauration!)

Quitter Gordes et rejoindre le Village des Bories, maleureusement le long de la route.

Remonter du belvédère et tourner à gauche dans la Rue de la Porte de Savoie. La descendre le long de quelques belles maisons et poursuivre (maintenant sous le nom de Rue Jean Deyrolle) en direction de la combe. Arrivé en bas, remonter vers le point de vue (panneau) et non pas suivre les autres balises vers le bas. La route bétonnée monte entre de beaux jardins vers le point de vue. Cette petite route, où aucune voiture de touriste ne se perd, offre de très belles vue sur Gordes, ses maisons privées et ses hôtels (cependant on n'est pas assez haut pour bien voir le château). La photo est prise de cet endroit.

En haut nous nous dirigeons sans dévier sur la D15, la traversons de manière oblique et nous engageons sur une route avec un mur de pierres sèches sur la droite (poteau indicateur à gauche). Ici on voit les touristes de battre pour une place de parking, nous nous engageons sur cette petite route avec le panneau "voie sans issue". Après quelques mètres, la route est interdite aux voitures et on longe les longs murs de pierre calcaire cachant des villas. On voit sur la gauche la D15, mais nous gardons le cap tout droit sur la petite route jusqu'aux Grangiers (poteau indicateur Village des Bories) où nous prenons la route sur la droite (le GR des Monts du Vaucluse continue tout droit).

Maintenant il n'y a pas d'alternative originale à route d'accès générale au village de bories, on va être accompagné de quelques voitures sur plus d'un kilomètre. Cependant si on a commencé à Sénanque vers 10 heures, midi sera passé ici et peu de gens circuleront à cette heure. Quelques bories sont cachées dans la forêt, mais la route reste fadasse. D'autres chemins présenteraient bien plus de dénivelé et n'offrent pas plus d'interêt.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Gordes vu de Bel Air

Visite du Village des Bories: Prix d'entrée adulte EUR6.- par adulte, c'est cher surtout parce qu'il y a peu d'information, mais cela évite de grimper dans toutes les autres bories traînant dans les champs de la région (privées en général). Les différents types de bories sont décrites sommairement. La visite est libre.

Les bories sont construites sur in plateau calcaire et en été il n'y a pas d'ombre, excepté dans les bories. Si tu cherches un endroit pour un pique-nique, vois la suite!

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Dans le Village des Bories de Gordes

Section 3: Village des Bories - Gorges de la Sénancole - Sénanque

1,8 km ... 2 h 170 m 80 m facile

30% sentiers faciles, avec balisage aléatoire

45% routes agricoles, sans balisage

20% sentiers de difficulté moyenne, avec balisage ancien

Les points repères

  • Village de Bories, 290 m, site remarquable
  • Sénancole, 230 m, lit de la rivière
  • bifurcation des vallées, 265 m, se tenir à droite
  • gorges, prendre les sentiers les plus bas
  • Abbaye de Sénanque, 380 m, site remarquable (pas de restauration!)
  • parking de l'Abbaye de Sénanque, 385 m, arrivée et retour au point de départ

Attention! Ne pas descendre dans les gorges par temps d'orage, le lit de la Sénancole pouvant se remplir rapidement. Le phénomène est très rare, surtout en été, mais mieux vaut être averti. Le canyon n'est pas très étroit, il y a presque toujours moyen de se mettre à l'abri et de monter sur les rives, mais le terrain reste raide et rocailleux en dehors du fond de la vallée. Et même un peu d'eau dans le lit est génant car il faut le traverser une dizaine de fois. Les seuls sentiers pour sortir des gorges en cas de problèmes sont:

  • À la hauteur du Village des Bories, 245 m: remonter par le sentier balisé au Village des Bories.
  • À la bifurcation des vallées, 265 m: possibilité de monter sur la droite en direction sud-est et de rejoindre Gordes par la Juverde Basse. De cet endroit y a aussi la possibilié de sortir à gauche vers le nord-ouest dans la Grande Combe , mais cela éloinge du point départ et en cas d'eau la Grande Combe aura aussi sa rivière.
  • 500 m après la bifurcation des vallées, 290 m: sortie sur la droite vers les Dilais, on retombe sur la section entre Sénanque et Gordes.
Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin sur les anciennes terrasses agricoles de la Sénancole

On trouve ici des arbres fruitiers qui étaient plantés du temps où ces terres étaient encore cultivés.

Pour rejoindre les Gorges de la Sénancole: au parking sud (bas) du Village des Bories marcher en direction plein sud sur un sentier avec un ancien dallage descendant le long d'un dos boisé et en passant près d'une vieille ferme. Peu avant le fond de la vallée encastré, tourner à droite avant un autre croisement de chemins (on y prendrait le GR de Pays Tour des Monts de Vaucluse). Nous entrons dans les Gordes de la Sénancole!

Maintenant suivre les balises jaunes, parfois bleues, sur les anciennes terrasses de culture, d'abord à droite au fond de la vallée. Quelques habitations troglodytes sont visibles et accessibles en grimpant des deux côtés. Attention ces constructions ne sont pas entretenues et présentent de forts risques d'écroulement!

Il y a, à partir du Village de Bories, un autre sentier balisé qui part d'abord en direction ouest et qui rejoint la bifurcation de vallées (voir plus bas). Il est plus court, mais il a le défaut de contourner les anciennes terrasses (très agréables pour un pique-nique et une petite sieste) et les habitations troglodytes.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

La maison de la Croix des Baux

Peu après les habitations troglodytes sur l'autre rive suit une ancienne cuve vinaire rupestre directement à droite du chemin (photo). La borie l'abritant s'est éffondrée, mais la cuve taillé dans la roche affleurante est encore bien visible. Il en reste dans le Vaucluse d'autres en meilleur état. Ces cuves ne servaient qu'à presser le vin sur place afin de transporter dans les caves des maisons que le moût (bien moins lourd que le raisin).

Le sentier change parfois de côté, mais le lit de la Sénancole est presque toujours à sec. Attention en cas d'orage cependant!

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Cuve vinaire rupestre de la Sénancole

Il est difficile de se perdre, cependant après plus d'un kilomètre au fond de la vallée, il y a un point important sans balise visible au premier abord. Il s'agit d'une bifurcation de vallées: une falaise marquante devant soi (photo) les sépare et on franchit un ancien muret. Ici il faut à la fois tourner à droite et changer sur l'autre rive en grimpant un peu, même si le sentier à gauche semble beaucoup plus pratiqué. Ce n'est qu'une fois sur la bonne voie à droite que l'on aperçoit le poteau indicateur.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Veronika Schnablegger (Source)

Rocher marquant la biffurcation des vallées

Sur la gauche la Grande Combe (avec plus loin la Combe de Douin) et sur la droite les Gorges de la Sénancole.

À partir de la bifurcation de vallées, il suffit de suivre le canyon qui se resserre un peu par endroits. Peu après la bifurcation suit sur la droite une grotte (photo) que l'on peut traverser aisement en grimpant.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Petite grotte avec entrée et sortie dans la Sénancole

Quelques minutes après, quand la vallée fait un angle vers la gauche, part un chemin sur la droite, traverse le lit de la Sénancole et monte assez vite ensuite. C'est un chemin balisé pour revenir par les Dilais à Gordes ou Sénanque (on retrouve le tracé de la première section). Il ne faut pas prendre ce chemin et rester dans la vallée.

Dans une section étroite des Gorges de la Sénancole l'eau a creusé la roche sur les côtés pour créer ces portions en surplombement. Il reste des murets où les bergers abritaient leur bêtes (photo).

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Grand affouillenent dans la paroie rocheuse

Le chemin change relativement souvent de rive, monte parfois relativement haut sur la rive ouest mais jamais bien haut sur la rive est où le sentier balisé monte vers les Dilais et Gordes. Nous restons cependant dans la vallée et désormais le sentier n'est plus indiqué pour les touristes en baskets, des bonnes chaussures de marche sont obligatoires. Balises en points bleus.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : André M. Winter (Source)

Randonneurs sur un petit talus d'éboulis

Tous les passages sont à gué, mais il n'y a presque jamais de l'eau. Voir cependant les avertissements en début de la section!

Nous avions essayé de passer ici dans le lit de la rivière mais les ronces nous ont obligé de retourner sur le chemin.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Le chemin re-croise la Sénancole

Ici il n'y a plus de chemin officiel, mais il reste bien dégagé et balisé en bleu, sans doute maintenu passable par les chasseurs. Il y a du maquis et toutes sortes de plantes à épines, mais il y a moyen de passer avec des shorts et des t-shirts sans trop se gratter.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin dans la Sénancole au sud de Sénanque

Parfois le chemin monte et passe le long de la falaise, mais ce n'est jamais bien haut et cela sert à contourner les marches dans le lit de la rivière ou des parties trop embroussaillées.

On arrive à l'abbaye par le sud (pas d'entrée officielle ici) et on la contourne par l'est pour passer près de l'entrée principale. Nous rejoingnons ainsi notre point de départ.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Randonneuse sur un court passage rocheux

Visite de l'Abbaye de Sénanque: EUR7.- par adulte, visite guidée de plus d'une heure obligatoire. Pas conseillé aux enfants, il s'enuyeront forcément. Attention, hors saison l'horaire de visite de l'Abbaye de Sénanque est assez restreint.

Sources et informations supplémentaires

Ne partez pas sans bonnes cartes topographiques: le tour se trouve sur la carte IGN "Cavaillon, Fontaine-de-Vaucluse, Parc naturel régional du Luberon", échelle 1:25000, 3142OT.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Veronika Schnablegger (Source)

Abbaye de Sénanque sans lavandes

En 2009 les vieilles plantes de lavande avaient été arrachés. Durant cetta année on avait laissée reposer la terre. Elles ont été replantées depuis.

Les informations sur cette randonnée ont été recueillies avec le plus grand soin en 2009. Cependant toutes les données sont fournies sans garantie. Si toute fois tu y trouves des erreurs s.v.p. contacte l'auteur, en particulier si tu fais partie des services de la mairie ou de l'office de tourisme de la commune de F-84220 Gordes. Merci!