Randonnée hors des sentiers battus par Provence-Guide.net

Constructions en pierre sèche du Beaucet

Fermes isolées, bories et autres bâtiments abandonnées

type
randonnée
difficulté
moyenne
durée
5 h
transports en commun
loin
boucle
oui
refuge
non
équipement
montagne

Introduction

Ce tour s'adresse à tous les intéressés aux constructions en pierre sèche en Provence. Cependant ces bâtisses anciennes se trouvent désormais à l'écart des chemins et il faut se débattre avec la garrigue pour parvenir à certains. Le tour n'est plus à déclarer facile à cause de ces parties hors-chemin. Il y a cependant des alternatives pour ces passages délicats. En toile de fond il y a souvent la vue sur le Mont Ventoux.

Le pays calcaire de Provence est couvert de constructions en pierres sèches de toutes sortes, les plus connues étant les bories rondes qui sont des simples abris en forme conique. Leur forme est due à la construction en pierres plates (les lauzes) disposés de manière à écouler l'eau de pluie vers l'extérieur tout en fermant le toit en encorbellement vers l'intérieur. Dans cette zone du Vaucluse, subsistent des constructions plus vastes et rectangulaires, souvent adossés à une ferme plus récent. Ici on a aussi profité des parois en encorbellement des combes pour y abriter des bergeries. Une autre spécialité de la région sont les cuves vinaires creusés dans la roche massive. Le long de cette randonnée on verra plusieurs exemplaires de toutes ces types de construction.

En été il est possible de s'approvisionner au marché du Beaucet.

Les faits

13 km distance totale

5 h durée de marche

500 m dénivelé totalisé

orientation moyenne sur routes et pistes, un passage hors chemin

balisage 50% du tracé

35% petites routes calmes

25% sentiers faciles

15% petites rues en ville

10% routes agricoles

10% routes forestières

5% sans chemin

5% sentiers peu reconnaissables

<5% routes départementales

dangers certaines portions traversent des propriétés privées

enfants oui

utile équipement pique-nique

indispensable chaussures de montagne, équipement rando et eau

Coordonnées GPS WGS84 des points de départ et d'arrivée 43.983185,5.11898

Téléchargements GPX, KML (souris droite, enregistrer sous...)

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Ferme troglodytique de Carroufra

Sur ce tour il y a des bories rectangulaires et ce genre de constructions abrités sous roche à découvrir.

Transports en commun

L'accès jusqu'au point de départ n'est pas facile avec les transports publics. Il y a un train d'Avignon pour Carpentras environ toutes les 30 minutes, chercher Carpentras sous TER PACA, c'est le terminus de la ligne. Juste à la sortie de la gare SNCF se trouve la gare routière, d'ici partent les cars de Trans'Cove. La ligne N permet de rejoindre le Beaucet. Attention, il s'agit de trajets principalement scolaires transportant les écoliers vers Carpentras, il n'y a par exemple aucune course de Carpentras vers le Beaucet avant midi. Un service à la demande (Tàd) est cependant disponible.

De l'arrêt poursuivre la route principale pour rejoindre le parking du cimetière. C'est le départ du tour décrit.

Accès

Le Beaucet est un petit village qui se trouve au sud-est de Carpentras. Suivre le fléchage vers Venasque, puis passer dans St. Didier et poursuivre en direction vers le Beaucet.

Parkings utiles

Il y a un petit parking au cimetière à l'ouest au pied du village. C'est le point de départ de ce tour.

Conseils

La plupart des constructions en pierre sèche présentées lors de se tour se trouvent en bordure de chemin et sans indication spéciale sur le terrain. Un appareil GPS est utile pour les repérer.

Avertissement: Toutes les bories et autres constructions archaïques se trouvent sur des terrains privées. La visite des constructions n'est que tolérée. Il ne faut en aucun cas grimper des grillages ou négliger des panneaux d'interdiction qui peuvent avoir été fraîchement installées. Ce point concèrne particulièrement la cuve vinaire au sud de la Lauze et le mas de la Vachère. La plupart des habitations restaurées ne sont habités qu'en saison estivale, la saison hivernale est donc préférable pour ne géner personne.

Le Beaucet vu de l'arrêt de bus

À gauche on voit l'enceinte du cimetière.

Les sections

  1. Monter entre oliviers et cerisiers en direction est.
  2. Descente hors chemin au sud-est de la Lauze vers le mas de la Vachère.
  3. Passer l'ancienne bergerie troglodytique de Carroufra et rejoindre St. Gens.
  4. Retour au Beaucet par la Grande Cabane.

Section 1: Le Beaucet - La Lauze

4 km ... 1 h 40 min 250 m 50 m moyenne

20% petites rues en ville, sans balisage

5% routes agricoles, avec balisage

10% sentiers faciles, avec balisage

5% routes départementales, sans balisage

35% petites routes calmes, sans balisage

25% routes forestières, sans balisage

Les points repères

  • Le Beaucet, 240 m
  • Plateau de la Pelade, 300 m
  • La Lauze, 460 m

Montée vers le plateau qui regorge de constructions en pierre sèche.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Départ du chemin de la Route de Saint Gens avec de l'eau en mars

Avec le cimetière dans le dos, nous montons par une calade vers le village. Serrer à gauche dans la Rue Coste Chaude qui permet de passer à l'église avec le clocher octogonal conique. Continuer au-delà de l'église en direction nord, on descend par des ruelles et sous la porte principale du village vers le Chemin de l'Ermitage que nous prenons vers la droite et en direction est.

On descend ainsi vers la Route de Saint Gens, là à gauche et la première piste en fond de vallée à droite (balise jaune). En hiver il y a ici parfois un peu d'eau dans le riou.

Suivre le balisage jaune entre les restanques, après 200 mètres le chemin paisible monte plus raidement pour retrouver la route D247. Il faut ignorer les indications du poteau indicateur et tourner à droite. Poursuivre la route 250 mètres en direction sud-est et prendre la première route goudronnée à droite (flèche M.V. 110, c'est le Chemin de la Combe de la Péyrière). Les routes se trouvent sur un plateau planté de vergers et des vues s'offrent vers les villages perchés autour et vers le Mont Ventoux.

Ignorer une route vers la Nauque sur la gauche, une autre à droite le Hameau de Carroufra et continuer tout droit et en montant légèrement. La route passe dans une forêt de chênes et se transforme en piste non-goudronnée. Continuer jusqu'au mas de la Lauze sur la droite (panneau). Du portail on ne voit pas la maison car elle se cache derrière une cabanne en pierre sèche rectangulaire montant sa face longue.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Mas de la Lauze

Juste en face du portail du mas de la Lauze, un peu en retrait dans la forêt, il y a une autre borie à encorbellements symétriquement opposés. Elles est en plus mauvais état mais accessible librement.

Continuer la piste dans la même direction en longeant un mur sur 120 mètres. Dans un virage à gauche il faut chercher une trace peu perceptible dans la forêt à droite. On est allé trop loin sur la piste si on arrive dans un tournant serrée avec un poteau indicateur.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Borie à encorbellements symétriquement opposés en ruine

Section 2: La Lauze - La Vachère

1,2 km ... 30 min 50 m 80 m exigeante

10% sentiers peu reconnaissables, sans balisage

20% sans chemin, officiellement interdit

25% sentiers peu reconnaissables, sans balisage

15% sans chemin, officiellement interdit

35% routes agricoles, sans balisage

Les points repères

  • Descente hors chemin à l'est de la Lauze
  • Cuve vinaire de la Lauze
  • Grande borie rectangulaire
  • Mas de la Vachère

Passage délicat en terrain en partie privé. Si on n'est pas sûr de pouvoir passer ou si des nouveaux obstacles se dressent sur le chemin, il faut retourner d'environ 800 mètres et chercher un poteau indicateur sur la droite. Peu après descend le GR91 sur la gauche. Passer la ferme de Carroufra, descendre sur la piste et poursuivre en direction de la Vachère et de la Combe Mayaud.

Le mas de la Lauze est entouré d'un mur en pierre sèche. À la fin du mur et dans un virage à gauche il est possible de descendre entre les buissons sur des sentiers très rarement empruntés. Il faut savoir que la Lauze est limitée au sud par une barre rocheuse. Notre cheminement contourne cette barre, on s'y tient tout près et on tourne donc progressivement en direction ouest.

Après une centaine de mètres et une descente d'environ 25 mètres en dénivelé, la barre rocheuse offre une sorte de passage plat et herbeux sur lequel il est possible de monter.

Attention, on pénètre ici en terrain privé, l'entrée est en principe interdite. Rester en bordure de la barre rocheuse, à droite il y a des murets, en haut à droite on peut entrevoir le mas. Après 70 mètres on tombe sur ce qui ressemble à une borie construite en bordure de la paroi rocheuse. En fait il s'agit d'une cuve vinaire, c'est à dire d'une citerne destinée à broyer le raisin et à conserver le jus un certain temps. Cette cuve est ciselée dans la roche-mère et le tout est couvert d'une borie longitudinale pour protéger le jus de raisin des eaux de pluie et de saletés.

Le lieu choisi est dû à la roche dure dans laquelle les cuves sont creusées.

Cuve vinaire couverte de la Lauze

On n'y stockait pas le vin, il ne s'agit que d'un entrepôt temporaire: on broyait le raisin sur place et on ne transportait que le moût vers les centres de vinification dans la vallée et dans les villages. C'était plus simple car moins encombrant.

Les cuves sont burinés dans la roche-mère, tout comme les rigoles autour pour évacuer l'eau de ruissellement.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Cuves vinaires rupestres couvertes en bas du domaine de La Lauze

On revient par le même chemin vers le point initial en longeant le haut de la paroi rocheuse.

Par la suite on descend sous cette même paroi et on la longe en direction ouest. En bas de la falaise il y a une source captée.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Source sous le plateau de la Lauze

On descend sur la piste de la Vachère, nous la prennons vers la gauche et en direction sud. Après un tournant à droite on peut se retourner pour apercevoir une autre borie rectangulaire plus loin à gauche dans le flanc duquel nous venons de descendre.

L'accès est possible, il faut cependant s'armer contre les les ronces et ne pas perdre la direction entre garrigue et rochers épars. Sous la borie il y aussi d'autres constructions en ruine, on y trouve des bassins ouverts taillés dans la roche.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Borie à encorbellements symétriquement opposés

Sur le chemin agricole en bas on voit plus loin devant le mas de la Vachère. Il s'agit d'une exploitation fruitière, on y propose aussi des locations au calme.

Le chemin balisé tourne peu avant la ferme vers la gauche, mais il est intéressant de s'avancer jusqu'aux maisons. Une très grande borie à encorbellements symétriquement opposés est accolée au mas. Au dessus de l'entrée le linteau porte l'année 1607.

Attention: il s'agit d'une propriété privée, demander l'accès avant de pénétrer! En saison il est possible d'acheter des fruits.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Millésime gravé sur le linteau d'une borie à La Vachère

Section 3: La Vachère - Saint Gens

3,2 km ... 1 h 10 min 100 m 120 m moyenne

5% sans chemin, sans balisage

10% sentiers faciles, avec balisage rare

5% sentiers faciles, sans balisage

15% routes agricoles, sans balisage

20% petites routes calmes, avec balisage rare

40% sentiers faciles, avec balisage rare

Les points repères

  • La Vachère
  • Vallon de Carroufra
  • Saint-Gens

Plusieurs bergeries troglodytiques.

De la ferme de la Vachère piquer directement en direction sud entre deux champs ou retourner à la bifurcation avant la ferme et tourner deux foix à droite. Dans les deux cas on se retrouvera au sud de la ferme, entre les vergers et la forêt.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Vue retour vers le Domaine de la Vachère

Le chemin, balisé ici, mène ensuite dans la Combe Mayaud. Nous continuons cependant tout droit en gardant la même direction. On monte un peu, toujours la forêt sur la gauche et les champs sur la droite. Le sentier mène sur un chemin plus large, on y prend a droite et on longe le pied d'une autre paroi rocheuse en direction nord.

Sur la photo la falaise que nous longerons ensuite à son pied.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Vallon de la Carroufra

Très vite nous passons près d'un habitat temporaire troglodytique. Il s'agit d'une véritable ferme construite sous des grandes baumes.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Maison de la bergerie troglodytique de Carroufra en ruine

Attention, les bâtisses sont sérieusement dégradés car la plupart des poutres en bois sont pourries! On peut y entrer ses risques et périls et y trouver deux vieux charretons.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chariots dans Bergerie troglodytique de Carroufra

Quelques mètres plus loin il y a un tas de pierres sur la droite du chemin. Il s'agit d'une autre cuve vinaire dont la couverture s'est en partie effondrée. La cuve ciselée est accessible.

D'un peu plus loin on aperçoit dans la vallée en face le troglodyte sous la Ferme de Carroufra bien exposée au soleil. Les niches dans le mur devant constituaient un rucher (photo tout en haut de la page).

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Cuve vinaire de la bergerie troglodytique de Carroufra

Les champs du vallon de Carroufra sont séparés par des restanques. Ici cependant ce ne sont pas seulement des murs de soutènement en pierre sèche, il s'agit de véritables digues qui retiennent les alluvions et drainent les eaux de la vallée.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Restanque-digue du vallon de Carroufra

On tombe sur une route calme sur laquelle nous tournons à gauche. Ne pas tourner vers la Clapeyrouse. Nous continuons tout droit en direction ouest sur un sentier balisé en direction de St. Gens. Dans un lacet serré on passe une crête et on descend sur le chemin des demoiselles coiffées. Le nom est faux, les demoiselles coiffées (ou cheminées de fées) étant des formations terreuses couvertes par une grande dalle en pierre plus dure et protégeant le dessous. Ici il s'agit plutôt de formes dolomitiques du type des Mourres de Forcalquier.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Demoiselles coiffées à Saint-Gens

Un peu plus loin une autre cabane en pierre sèche et puis les cheminées de fées se transforment en parois avec grandes baumes sous lesquels sont implantés des maisons formant une ancienne ferme dont une partie est désormais réhabilitée en habitation.

Nous continuons à descendre et aboutissons dans un virage serré de la D39a, au fond dans le creux de la vallée se trouve l'ermitage Saint Gens. Il est possible de faire un petit écart du tour pour rejoindre la source de Saint Gens à droite. Cela vaut aussi pour l'ermitage lui-même de l'autre côté.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Ferme troglodytique à Saint-Gens

Section 4: Saint Gens - Le Beaucet

4,6 km ... 1 h 40 min 100 m 250 m facile

15% petites routes calmes, avec balisage rare

25% sentiers faciles, avec balisage rare

40% petites routes calmes, avec balisage rare

20% petites rues en ville, sans balisage

Les points repères

  • Saint-Gens, virage de la D39a
  • La Grande Cabane
  • Le Beaucet

D'autres cabanes en pierre sèche.

Du virage au-dessus de l'ermitage St.-Gens nous continuons à monter la route en direction ouest. On passe sous une tour surmontée d'une statue d'un saint, sans doute St. Gens. La route reste en flanc de colline et lorsqu'elle se rapproche du fond de la vallée, il y a un chemin qui monte en face (panneau indicateur). Si on se rapproche d'une carrière on est resté trop longtemps sur la route.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Montée lors d'une portion de route après St. Gens

Ce sentier balisé nous mène sur une colline boisée, sur le dos orienté vers le nord se trouve un transformateur habillé en pierres du lieu. Derrière, dans l'axe déboisée des fils électriques, se situe la Borie Noire, une autre construction en pierres sèches à base rectangulaire.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Baumes dans la Grande Combe et le Ventoux enneigé

Après le transformateur nous continuons long de ce chemin qui prend une direction nord-ouest. Le sentier nous amène sur une petite route goudronnée qui nous guidera retour vers le Beaucet. Peu après suit un autre un poteau indicateur, ensuite se trouve sur la gauche la Grande Cabane, dénommé ainsi à cause de sa taille surprenante. Comme les autres, elle servait sans doute d'habitat saisonnier.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

À l'intérieur de la Grande Cabane

La petite route nous mène vers le Beaucet. Lorsque cette route fait un court virage à gauche assez prononcé, nous prenons la piste qui continue tout droit. Sous le village et sous le château du Beaucet nous arrivons ainsi à un cairn géant et récent réalisé pour les 20 ans de l'APARE (Association pour la Participation et l'Action Régionale) qui a remis état grand nombre de constructions en pierre sèche.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Cairn réalisé pour les 20 ans de l'APARE

Le château est tout près et nous nous trouvons du côté de l'unique entrée. On profite d'y monter pour avoir une vue d'ensemble en direction de Carpentras.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Dans les ruines du Château du Beaucet

L'église du Beaucet date du 12e siècle et présente un clocher octogonal conique surmonté d'une cloche placée dans un campanile en fer forgé.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Clocher octogonal de l'église Saint-Étienne du Beaucet

Cependant on n'a pas une vue d'ensemble du village, une partie importante nous manque encore car elle est construite sous la paroi rocheuse sur laquelle trône le château. On sort donc de son enceinte et on prend le premier chemin à gauche qui mène retour en parallèle à celui par lequel nous venions. Durant 400 mètres on remonte donc avant de pouvoir tourner à gauche pour descendre le Chemin de l'Alouette.

En bas sont bâti beaucoup de petites maisons sous la roche.

En continuant tout droit nous retombons sur le chemin de l'aller et en quelques instants nous sommes de retour au point de départ.

Maisons troglodytes au Beaucet

Sources et informations supplémentaires

Cette randonnée est inspiré du livre 25 balades sur les chemins de la pierre sèche entre monts de Vaucluse, Lure et Lubéron, de Florence Dominique, éditions Le bec en l'air, ISBN 987-0-916073-45-3. Si vous êtes intéressés par ces constructions, ce livre donne aussi des informations architecturales fondées, en plus des randonnées bien décrites, avec photos et cartes.

Ne partez pas sans bonnes cartes topographiques: le tour se trouve sur la carte IGN "Cavaillon, Fontaine-de-Vaucluse, Parc du Luberon", échelle 1:25000, 3142OT.

Les informations sur cette randonnée ont été recueillies avec le plus grand soin en 2010. Cependant toutes les données sont fournies sans garantie. Si toute fois tu y trouves des erreurs s.v.p. contacte l'auteur, en particulier si tu fais partie des services de la mairie ou de l'office de tourisme de la commune de F-84210 Beaucet. Merci!