Randonnée hors des sentiers battus par Provence-Guide.net - [de|fr]

Croix de Provence sur la Montagne Sainte Victoire par le Pas du Moine

Voie directe sans escalade, descente par l'arête des Costes Chaudes

type
randonnée
difficulté
moyenne
durée
4 h
transports en commun
oui
boucle
oui
refuge
abri
équipement
montagne

Introduction

La Montagne Sainte Victoire est le massif emblème de la Provence et sa renommée rayonne bien au-delà. Bien visible de la ville d'Aix-en-Provence elle a été peinte maintes fois par Paul Cézanne. Cette montagne calcaire avec son versant sud quasi vertical n'est pas seulement belle, c'est aussi un eldorado des marcheurs, grimpeurs et autres amoureux de la nature. Beaucoup de gens y montent, mais ce n'est pas une montagne à sous-estimer. Peu importe l'accès choisis, il y a 700 m de dénivelé à gravir. Puis elle est haute dans un pays assez plat, donc très exposée au vent et en particulier au Mistral. Ceci a des conséquences exigeantes. Le vent souffle sur la crête et les chemins se trouvent aussi en majorité sur ces zones exposées. Il faut prendre garde à ne pas s'envoler et puis il peut faire très froid en haut, c'est particulièrement le cas en hiver, on part en t-shirt et en haut il fait -5°C avec un vent en folie. Puis qui dit vent dit aussi danger de feux de forêts, voir les notes sous conseils plus bas.

Cette barre rocheuse s'étend est-ouest, on peut la traverser sur la crête sur le GR9, il y a quelques possibiltés de monter par le côté nord qui est beaucoup moins raide, mais sur le flanc sud les passages sont rares ou tombent dans la catégorie escalade difficile. Le Pas du Moine, que nous emprunterons pour monter, est le passage sans escalade le plus près du prieuré sous la Croix de Provence, on passe sur une rampe rocheuse bien dissimulé dans le flanc. Pour le retour nous longerons la crête ouest nommée Costes Chaudes et repasserons par le refuge Cézanne pour retourner au point de départ au Pont de l'Anchois (aussi nommé Plan d'En Chois).

Les faits

11,6 kmdistance totale

4 hdurée de marche

750 mdénivelé totalisé

orientationfacile mais sans balisage continu

balisage85% du tracé

55% sentiers faciles

35% routes agricoles

5% sentiers de difficulté moyenne

<5% sans chemin

<5% chemins exposés

<5% sentiers incluant de l'escalade

dangersparties exposés à l'abîme et en même temps au vent

enfantsoui, s'ils suivent les consignes dans les parties dangereuses

utileéquipement pique-nique

indispensablechaussures de montagne, équipement rando et eau

Coordonnées GPS WGS84 des points de départ et d'arrivée 43.523178,5.568041

Téléchargements GPX, KML (souris droite, enregistrer sous...)

Montagne Sainte-Victoire vue de la D17

Au centre la Croix de Provence

Transports en commun

La zone au sud de la montagne est desservie par une ligne inter-urbaine du Pays d'Aix. La ligne 110 fait le tour de la ville d'Aix-en-Provence puis passe au plus près au sud de la Montagne Sainte Victoire pour mener jusqu'à Puyloubier en passant par Le Tholonet, Saint-Antonin-sur-Bayon et Beaurecueil. C'est à l'arrêt Le Bouquet, entre les deux derniers nommés, qu'il faudra descendre pour débuter la randonnée au Pont de l'Anchois (aussi Plan d'En Chois). Il y a une quinzaine de correspondances par jour durant la semaine et 6 correspondances les weekends et ce entre 8 et 20 heures. Informations sous lepilote.com, chercher la ligne 110 ou l'arrêt Le Bouquet sous "horaires".

Accès

Le site est à l'est d'Aix-en-Provence et c'est sur la D17 (Avenue des Écoles Militaires) que l'on sort d'Aix et que l'on arrive sur le départ de la rando 5 km après Le Tholonet. En venant de l'est ou du sud on sort de l'autoroute A8 immédiatement après le péage de la Baraque (sortie 32), puis suivre le fléchage vers le Tholonet. À Pont-de-Bayeux tourner à droite et suivre les indications vers Beaurecueil. Au rond-point de nouveau vers le Tholonet puis au croisement en "T" tourner à droite sur la D17 vers Saint-Antonin. Après 2 km on est au départ de la randonnée.

Parkings utiles

Il y a deux parkings à gauche de la route, un avant et un après le Pont de l'Anchois. Ils seront sans doute pleins durant les weekends quand on vient trop tard. Ne pas se garer sur les bas-côtés, on sera automatiquement mis en fourrière, le danger est trop grand que la route soit bloquée pour les pompiers en cas de feu de forêt. Il y a plusieurs autres parkings le long de la D17, tous disposent de chemins balisés montant au Refuge Cézanne qui se trouve au départ de la randonnée décrite ici. Ces alternatives sont détaillés plus bas.

Conseils

Cette randonnée passe sur des chemins exposés au vide et suit en grande partie la ligne de crête qui est souvent soumise à des rafales de vent. L'accès du prieuré à la grande croix est facile mais vertigineuse. C'est à prendre en compte avec des enfants! La roche calcaire peut être lisse par les passages fréquents de randonneurs. Prévoir absolument des vêtements chauds, même s'il fait agréable et calme en bas, nous sommes près de la mer mais nous frisons les 1000 mètres d'altitude. Le climat et les sentiers sont ceux de haute montagne. En hiver les températures sont facilement négatives à l'ombre et une partie du sentier est coté ubac derrière la crête.

En haut, dans l'enclos du prieuré, il y a un refuge ouvert non gardé qui est utile pour s'abriter du vent. Il y a moyen de faire du feu dans un âtre, encore faut-il amener du bois. Ledit Refuge Cézanne au sud est fermé et ne permet plus de trouver abri.

Tout le massif est une zone à fort risque d'incendie de forêt, en 1989 plus de 5000 hectares sont partis en fumée. En période estivale, mais aussi en dehors de celle-ci par sécheresse ou forts vents, l'accès aux massifs forestiers est réglementé. Ainsi des routes peuvent être interdites à la circulation et/ou des sentiers interdits aux randonneurs. L'accès peut aussi être limité de 6 à 11h du matin. Renseignements sous bouches-du-rhone.gouv.fr (en été seulement, chercher: Accès aux massifs forestiers).

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Refuge au Prieuré de de Sainte-Victoire

Les sections

  1. Pont de l'Anchois - Refuge Cézanne - Pas du Moine - Prieuré
  2. Aller-retour à la Croix de Provence
  3. Longue descente par les Costes Chaudes sur le Sentier Imoucha
  4. Par les Roques Hautes et le Refuge Cézanne retour au Pont de l'Anchois

Pas d'eau potable au cours de la randonnée, refuge non gardé au prieuré.

Section 1: Parking - Ref. Cézanne - Pas du Moine - Prieuré

2,9 km ... 1 h 520 m 20 m moyenne

5% sans chemin

20% routes agricoles, avec balisage

60% sentiers faciles, avec balisage

5% sentiers incluant de l'escalade, avec balisage

10% chemins exposés, avec balisage

Les points repères

  • Du parking monter sur la piste et au Refuge Cézanne
  • Continuer en direction nord
  • Prendra à droite et s'approcher de la première falaise
  • Passer un peu à gauche et monter le Pas du Moine
  • Après le passage de la crête monter à droite le sentier principal jusqu'au prieuré

Par la voie la plus directe pour randonneurs au prieuré.

Quand on est garé au parking avant le Pont de l'Anchois, donc à l'ouest, il suffit de suivre la piste pour débuter la randonnée. Du parking plus loin, un peu plus bas, et aussi pour ceux qui descendent du bus en face de ce parking: il faut passer dans les bois et remonter vers ladite piste. On ne la voit pas d'en bas, il faut se tenir un peu à gauche pour ne pas finir dans un ravin. Ou bien suivre la route sur 100 m et passer par l'autre parking.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Bau Cézanne et Croix de Provence

Vue de notre montagne par le chemin d'accès

Une fois ces petits problèmes d'accès réglés, on monte en direction nord vers le refuge Cézanne (fermé). On peut suivre une piste chaotique ou couper certains lacets en suivant les balises (point 1b), mais ne pas passer n'importe où, la végétation a ici assez de problèmes pour se tenir. Près du refuge fermé (point 1c) il y a un grand rocher surmonté d'une croix, on voit cet ensemble de loin.

Le balisage est ici rouge.

Pause au Refuge Cézanne

Si on vient d'un autre parking ou d'un autre arrêt de bus:

Plus à l'ouest il y a l'arrêt de bus près du camping au nord de Beaurecueil et sur la D17 le parking de l'Aurigon plus loin à l'est au nord de la route. D'ici suivre le fléchage vers le Refuge Cézanne. Soit sur une piste sur la droite avant les aires de parking, soit plus au nord en passant près d'aires de pique-nique puis à droite. Cela fait 3 km et 1 h en plus, mais autant en moins au retour. Une carte montre cette partie dans la Section 3.

Plus à l'est, de l'arrêt de bus et du parking près de l'Écomusée Maison de Sainte-Victoire: soit monter sur la berge et prendre un des sentiers sauvages vers la gauche, soit suivre la route sur 200 m vers l'ouest et prendre le chemin balisé d'ici. On arrivera au parking bas du Pont de l'Anchois, où commence le tour décrit ici. 1,5 km en plus pour une direction. L'arrivée est en tirets rouges sur la carte ci-haut.

Du Refuge Cézanne (1c) nous repartons en direction nord, suivons le balisage rouge, donc en laissant les rochers surmontés d'une croix derrière nous. Il n'y a plus de piste, c'est un sentier principal avec une multitude de sentes parallèles qui monte dans un petit cirque formé par une marche rocheuse. Mieux vaut rester sur le chemin balisé, les autres mènent souvent à des débuts d'escalades. En montant un talus naturel nous franchissons cette première barre rocheuse un peu sur la gauche et en haut le chemin se rabat vers la droite pour presque affronter un bloc rocheux qui semble insurmontable: le Bau Cézanne.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Rochers près du Refuge Cézane

Avant de parvenir à ce deuxième obstacle rocheux une bifurcation (1d) permet de choisir entre le Pas de l'Escalette (balisage en points rouges) plus facile et plus long sur la gauche et le Pas du Moine (1f, balisage rouge) à droite, ce dernier sera notre choix. Le sentier approche de manière imperturbable la paroi, passe entre des petites arrêtes rocheuses puis monte un talus sur la gauche avant de se retrouver directement devant la roche. C'est alors une montée dans une encoche de la falaise qui nous attend, ça a l'air méchant mais j'y suis passé avec un enfant de huit ans sans problèmes. Il faut prendre son temps et chercher les prises pour les mains, il y en a suffisamment. Il est possible de sécuriser des personnes avec une corde d'un peu plus haut, mais il faudra au moins 30 mètres pour avoir de la marge. En tout cas c'est le genre de grimpette qu'il ne faut pas faire à la descente avec des gens inexpérimentés.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Costes Chaudes, Pas du Moine et Bau Cézanne

Le trait diagonal au centre est le chemin montant au Pas de l'Escalette, le Pas du Moine est plus sur la droite.

Par la suite le paysage rocheux reste sauvage, on passe près d'une grotte naturelle et on se demande où le chemin nous mène, mais il y a une rampe toute facile qui permet de passer l'obstacle. Nous avons désormais franchi les parties les plus difficiles. Le sentier serpente pour chercher les passages les plus aisés et nous finissons par passer la crête principale près d'un gros cairn qui marque l'entrée au Pas du Moine (1f) par le haut.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Dans le Pas du Moine

Nous sommes maintenant sur le chemin principal montant au prieuré et la Croix de Provence (2b). Le balisage est maintenant bleu. En général on y rencontrera beaucoup de randonneurs ayant choisi l'accès plus beaucoup facile par le Sentier Imoucha, que nous descendrons plus tard.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chaîne enneigée des Alpes

La suite est aisée, le prieuré et la croix sont visibles et ils le resteront un bon bout de temps car il y encore près de 200 m d'hauteur à gravir, ce sur un sentier facile mais pas aussi distrayant que la partie précédente. On verra suer ici plus d'un. À un tiers du chemin jusqu'au prieuré le sentier passe dans l'ombre de la crête, c'est agréable en plein été, mais en hiver on passe ici dans une zone qui reste sans soleil. Ce sera le moment pour enfiler un pull de plus.

Quelques minutes plus loin monte le GR9 de Vauvenargues sur la droite. Le balisage change et devient blanc et rouge.

Le prieuré et la Croix de Provence

Le chemin montant au prieuré est un réel pèlerinage, c'est long et on est rarement seul. On entre dans l'enceinte du prieuré par un portail, la chapelle est tout de suite sur la gauche. Un grand terre-plein est aménagé entre la chapelle et les bâtiments de l'ancien prieuré. Cette plate-forme se prolonge vers le sud et donne sur une sorte de terrasse panoramique avec la vue époustouflante par dessus la face sud verticale. Ce qui ressemble à un puits est une citerne, mais il n'y a pas d'eau disponible en haut.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Place du prieuré de la chapelle Notre Dame de la Victoire

L'ensemble forme un havre de paix, surtout quand on monte en hiver et que l'on peut s'abriter dans le refuge. Il a été rénové, des très larges bancs peuvent servir de lit à condition d'apporter des matelas. L'ancien âtre a été transféré et doté d'une cheminée plus longue, on peut donc se chauffer un peu mieux qu'avant mais il faut toujours monter son propre bois. Cependant il ne faut pas croire qu'on pourra rendre l’atmosphère de cette maison de pierre douillette en hiver, mieux vaux prévoir de bons sacs de couchage.

En hiver il est plus utile de venir du côté de Vauvenargues pour apporter du bois. On passe dans une forêt et parfois on en trouve préparé le long du Chemin des Venturiers (GR9) justement pour être apporté au refuge, sourtout vers noël. Sinon on trouve du bois de chauffge à acheter par petits sacs dans la plupart des supermarchés.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Portail d'entrée au prieuré de la chapelle Notre Dame de la Victoire

Section 2: Prieuré - Croix de Provence - Prieuré

0,6 km ... 15 min 40 m 40 m facile

100% sentiers de difficulté moyenne, avec balisage

Les points repères

  • Sortir de l'enceinte et tourner à droite
  • Monter en direction de la croix
  • Redescendre

Monter à la croix, ce n'est pas loin.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chapelle Notre Dame de la Victoire vu du chemin vers la croix

Juste à côté du portail du prieuré continue un chemin qui longe le mur d'enceinte nord. Ce chemin monte vite sur les rochers à l'est du prieuré. Peu avant la croix il y a une bifurcation, à gauche continue le GR9 le long de la crête vers Pic des Mouches (le réel sommet de la chaîne), sur la droite on est en quelques mètres directement sous la croix (et une ancienne chapelle, parfois ouverte comme abri). La croix monumentale de 19 mètres date de 1875.

Sur la photo l'impressionnante croix vu du sommet plus à l'est, nous montons cependant de l'autre côté.

Croix de Provence vu de la crête est

Le balisage est bon, le prix en est que toute la montagne est très courue. Sur le chemin du retour, qui est beaucoup plus étendu nous passerons cependant dans des endroits moins fréquentés.

Balisage entre le prieuré et la Croix de Provence

Section 3: Costes Chaudes & Sentier Imoucha

4 km ... 1 h 15 min 30 m 490 m moyenne

75% sentiers faciles, avec balisage

25% sentiers faciles, sans balisage

Les points repères

  • Descendre au Pas du Moine
  • Continuer au Pas de l'Escalette
  • Poursuivre sur la crête des Costes Chaudes
  • Continuer sur le Sentier Imoucha
  • Tourner à gauche après les fils électriques
  • Sortir du Vallon de la Dispute

Pour la descente nous prennons une route plus longue avec des belles vues retour sur la Sainte Victoire.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Crête du Marbre, Roques Hautes et Costes Chaudes

Le chemin mène en descente par les Costes Chaudes sur la droite puis à travers les crêtes plus petites au centre.

La descente est aisée. Le randonneur avisé part tôt le matin et il verra ici d'autres transpirer quand le soleil est plus haut. Nous repassons près du Pas du Moine (3b) mais continuons notre chemin en direction ouest en suivant la crête et le balisage bleu. Un quart d'heure plus tard nous arrivons au Pas de l'Escalette (3c). Ce passage est parallèle à notre voie de montée et plus facile. Il est possible de raccourcir le tour ici et de revenir au point de départ en passant au Refuge Cézanne. Je ne le conseille pas pour deux raisons. D'une part on manquerait les sections intéressantes qui suivent avec la vue retour sur la Montagne Sainte-Victoire, d'autre part il faudrait descendre un sentier étroit où beaucoup de monde passe dans les deux sens. Ces gens ne sont pas toujours bien équipés, j'ai vu ici des gens en espadrilles! Contournons donc généreusement...

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Profiter de la vue des Costes Chaudes

La crête ouest de la Montagne Sainte-Victoire se poursuit après la longue descente sous la forme d'une crête moins prononcée et nommée Costes Chaudes. Notre chemin passe directement dessus. Les flancs sont moins abruptes, mais il faut quand même faire attention surtout qu'il y a souvent des sentiers parallèles. Ne pas oublier de se retourner de temps en temps, la belle montagne est derrière nous.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Montagne Sainte-Victoire, Barre du Cengle et Chaîne de l'Étoile

D'en haut la crête Costes Chaudes avait l'air plate, mais sur place nous nous rendons compte que ça descend toujours. Sur notre droite brillent en bas les différents bras du Lac du Bimont. En été il serait tentant d'y descendre et de s'y rafraîchir. Le sentier Imoucha, sur lequel nous sommes désormais et qui mène au barrage, permet aussi d'aller auprès de l'eau, mais comme c'est un lac artificiel les berges sont très raides, le niveau variable et les vallons très encaissés. Ce n'est pas très agréable.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Lac du Bimon, Mont Ventoux et Massif du Concors

Notre crête rocheuse pique dans la garrigue et nous passons sous une ligne de haute-tension (3d), c'est un point de repère! Il y a moyen de descende jusqu'au barrage puis de revenir par le chemin balisé aux Roques Hautes ou bien de couper un peu. C'est possible directement sous la ligne électrique à gauche dans le Vallon de la Dispute, mais c'est embroussaillé. On passe mieux environ 250 m plus loin sur la gauche (3e), cette zone est moins boisée, ce sera notre route non balisée. La photo est prise ce cet endroit sous le Chemin Imoucha.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Costes Chaudes et Montagne Sainte-Victoire

Au printemps on trouvera ici des iris nain aux fleurs comme les grands (jaunes et violets), mais aux tiges extrêmement courtes.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Iris nain sauvage au printemps dans les Roques Hautes

Nous marchons sur une piste ayant servi au débroussaillage toujours en descente, traversons un vallon un peu plus vert et remontons un peu en face pour nous retrouver sur une autre petite crête rocheuse qui nous forcera à tourner à droite. Ce qui peut ressembler à des sentiers sur des photos aériennes ne sont que des ravins assez méchants, mieux vaut reprendre la direction ouest et d'attendre de rejoindre une piste (4a) pour tourner de nouveau à gauche.

Section 4: Roques Hautes - Refuge Cézanne - Parking

4,1 km ... 1 h 30 min 160 m 200 m facile

75% routes agricoles, avec balisage

10% sentiers faciles, avec balisage

10% sentiers faciles, sans balisage

5% sans chemin

Les points repères

  • Poursuivre la piste
  • Couper une grande boucle par une piste moins empruntée
  • Contourner le Mas des Roques Hautes sur la gauche
  • Tourner à gauche après la cluse
  • Poursuivre la piste montante, possibilté de couper deux lacets
  • À la descente le Refuge Cézanne est en vue
  • Retour au point de départ par le chemin du début

Retour par des zones moins connues.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Crêtes calcaires à l'ouest Montagne Sainte-Victoire

Nous poursuivons cette piste en direction sud-est, elle continue en descente. Suivre les balises et si elles sont manquantes prendre plutôt les chemins sur la gauche (4b). Ainsi on coupe une boucle de la piste, que l'on rejoint plus tard de nouveau. Cette piste suit finalement le fond de la vallée.

Aux Roques Hautes, quand on voit le mas sur la droite, nous pénétrons sur une terre plate, fertile et cultivée. Les alluvions des ruisseaux ont rempli cette cuvette. Plus loin devant devant nous il y a une cluse, une rivière a ici creusé perpendiculairement dans l'arrête rocheuse de la Crête du Marbre. Cela a dû se passer lors de périodes historiques plus humides, car il n'y a plus de ruisseau permanent ici de nos jours.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Cluse dans la Crête du Marbre et Mas des Roques Hautes

L'accès au mas est fortement barricadé, donc ne pas tourner à droite. Il faudrait continuer tout droit mais pour cela on va quelques mètres à gauche (4c) pour ensuite s'engager sur un sentier étroit entre le champ à droite et la falaise à gauche. Nous passons la cluse sans marcher sur la piste menant au mas et tournons tout de suite après à gauche et montons sous une arrête calcaire sur notre gauche. À droite nous avons un vallon puis un talus boisé nommé les Harmelins. Il faudra suivre le vallon, d'abord sur la piste jusqu'à ce qu'elle fasse un lacet vers la droite (4d).

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Mas des Roques Hautes

Dans le virage (4e) nous continuons cependant tout droit sur un chemin non indiqué, ce sous la marche rocheuse qui nous accompagne depuis la cluse. Après environ 300 m on retombe sur la même piste (4f) et on continue dans la même direction. Depuis la cluse nous sommes en montée, en somme il s'agit de 160 m et ça se ressent après les heures de marche effectués depuis le début de la randonnée.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Rochers calcaires en forme de bulles aux Roques Hautes

Mais plus loin la pente devient moins raide et peu à peu s'ouvre la vue sur des terres familières, nous revoyons la montagne comme le matin et après quelques autres minutes devant nous les falaises près du Refuge Cézanne apparaissent. De là retour au point de départ par le chemin de l'aller.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Costes Chaudes et Roques Hautes

Sources et informations supplémentaires

Cette randonnée est inspiré entre autres du site Internet de l'association Les Amis de Sainte-Victoire et des descriptions de sentiers en photos.

Ne partez pas sans bonnes cartes topographiques: le tour se trouve sur la carte IGN "Montagne Sainte-Victoire, Aix-en-Provence, Gardanne, Trets", échelle 1:25000, 3244ET.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Vue retour à la Montagne Sainte-Victoire

Les informations sur cette randonnée ont été recueillies avec le plus grand soin en 2010. Cependant toutes les données sont fournies sans garantie. Si toute fois tu y trouves des erreurs s.v.p. contacte l'auteur, en particulier si tu fais partie des services de la mairie ou de l'office de tourisme de la commune de F-13100 Saint-Antonin-sur-Bayon. Merci!