Randonnée hors des sentiers battus par Provence-Guide.net - [de|fr]

Bergeries en pierre sèche au nord de Banon

Marche parmi les constructions les plus remarquables du plateau calcaire de la Montagne de Lure

type
randonnée
difficulté
facile
durée
3 h 15 min
transports en commun
non
boucle
oui
refuge
abri
équipement
montagne

Introduction

Cette randonnée simple mais longue ne présente aucune difficulté, on emprunte principalement des pistes sillonnant le plateau de Lure. Un peu d'attention est nécessaire aux croisements car les balises sont très discrètes. Il y a une courte montée raide et le reste du dénivelé est presque imperceptible. C'est un tour à caractère plus culturel ralliant en boucle plusieurs anciennes bergeries. Elles peuvent servir d'abri en cas de mauvais temps.

Le pays calcaire de Provence est couvert de constructions en pierres sèches de toutes sortes, les plus connues étant les bories qui sont des simples abris en forme conique. Leur forme est due à la construction en pierres plates (les lauzes) disposés de manière à écouler l'eau de pluie vers l'extérieur tout en fermant le toit en encorbellement vers l'intérieur. Dans le pays du Contadour, sur la Montagne de Lure, subsistent des constructions plus vastes comprenant étable, abri de berger et collecte d'eau de pluie. Ces bergeries sont construites de manière plus complexe mais couvertes comme les bories simples.

Les faits

11,9 kmdistance totale

3 h 15 mindurée de marche

30 mindurée visites

330 mdénivelé totalisé

orientationfacile sur le plateau étendu et peu couvert de végétation

balisage70% du tracé

80% routes agricoles

10% petites routes calmes

10% sentiers faciles

dangersvent, chiens de protection des troupeaux

enfantscertaines parties du chemin peuvent lasser les gosses

utileéquipement pique-nique

indispensablechaussures de montagne, équipement rando et eau

Coordonnées GPS WGS84 des points de départ et d'arrivée 44.115321,5.624613

Téléchargements GPX, KML (souris droite, enregistrer sous...)

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Jas des Terres du Roux restauré, 1280 m

C'est à la fin du tour que nous rejoingnons cette contruction en pierre sèche bien restaurée

Transports en commun

Il n'y a pas de transports publics desservant Redortiers, ni Tinette. Mieux vaut prendre un taxi à partir de Banon (12 km). Pour arriver à Banon il y a la ligne 16.2 entre Banon, Simiane-la-Rotonde et Apt, avec cependant uniquement deux correspondances par jour. Trois correspondances par jour avec Forcalquier.

Accès

La route en cul-de-sac vers Redortiers et la Tinette part au niveau d'un virage en lacet sur la route départementale entre Banon et Revest-du-Bion (et Sault plus loin). La route étroite mène de manière assez rectiligne vers le nord et traverse le village du Contadour. 1,6 km plus loin suit la bifurcation pour Le Trait sur la droite et même pas 100 mètres plus loin encore suit un petit parking sur la droite. Un poteau indicateur affiche notre premier but: La Bouscarle. Le tour se fait dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

Parkings utiles

Parking gratuit au départ du tour au sud de Tinette. Ne pas avancer dans le hameau de Tinette ou du Trait, le stationnement y est interdit.

Conseils

Il n'y aucune source d'eau potable sur le plateau, prévoir impérativement assez à boire. Les vents peuvent souffler désagréablement fort en toute saison. L'ensemble du tour est au-dessus de 1200 mètres d'altitude, en été il peut donc aussi faire frais en plein soleil. En hiver il faut faire attention à la neige. Cependant trois des cinq bergeries sur le chemin permettent de s'abriter, on peut donc aussi tenter le tour par une météo moins propice.

Les sections

  1. Au début une piste tranquille monte discrètement un vallon sec, puis suit une courte montée. Tout est bien balisé jusqu'à la Bouscarle.
  2. Retourner sur ses pas, puis montée sur une crête boisée, une petite section sans balisage pour retourner dans le vallon sec. Ensuite direction nord jusqu'au Jas des Agneaux sous la Crête de la Faye.
  3. À partir de maintenant direction sud vers les Fraches (deux bergeries distinctes) et au Jas des Terres du Roux.
  4. Retour au point de départ par un sentier forestier et une piste menant à Tinette. Sur la route retour au parking.

Section 1: Parking Le Trait - Jas de Bouscarle

2,4 km ... 40 min 160 m 20 m facile

100% routes agricoles, avec balisage rare

Les points repères

  • Parking Le Trait, 1215 m, départ avec poteau indicateur
  • Citerne dans le Ravin du Fond-Brune, 1230 m, tourner à droite et monter
  • Col de la Bouscarle, 1322 m, poteau indicateur, tourner à gauche, le Jas de Bouscarle est déjà visible
  • Jas de Bouscarle, 1325 m, abri

Monter vers les prés et une première construction en pierre sèche.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Parking du Trait, 1215 m, point de départ

Attention! Tout le plateau est une zone de paturage extensif, les moutons et les chèvres sont gardés par des chiens de protection de troupeaux. Suivre impérativement les consignes sur les reflèxes à adopter en présence de chiens de protection de troupeaux.

Avec l'extermination du loup par l'homme et la presque disparition de l'élevage pastoral, ces chiens devenaient de plus en plus rares. Cependant le loup a fait réapparition, en parti introduit et parti par migrations de très loin, et le pastoralisme a lui aussi repris. Il est donc normal que les troupeaux sont de nouveau gardés et ce par des chiens entraînes spécialement à cet effet.

Un tel chien est sensé tenir le troupeau rassemblé et de protéger les troupeau. Ceci soit en chassant des attaquants, soit en avertissant le berger. Face à un étranger, le rôle principal est donc l'identification et ils font ceci en s'approchant, en partie d'assez près, ils font le tours des personnes, les reniflent et souvent les accompagnent sur un bout de chemin, cette dernière action signifiant en principe que l'on est accepté. Les chiens sont souvent à plusieurs, s'approchent aussi à plusieurs, n'aboient jamais et peuvent en effet avoir l'air dangereux au premier abord. Aussi, même si on le voit rarement, il y a toujours un berger tout près et celui-ci vous aura aussi vu bien avant que vous n'aillez vu le chien et le troupeau. Connaissant ces faits, les règles de conduite face à ces chiens et ces troupeaux sont simples et décrites sur des panneaux apposés dans les zones concernées.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Grand troupeau de moutons dans le pré de Fond-Brune

Avant de pouvoir continuer ici, nous avions été scrutés par deux chiens de troupeaux.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff (Source)

Lavande sauvage au bord du chemin

Sur ce plateau on trouve des champs de lavande autour des hameaux, elle se propage aussi hors des champs.

Le parking du Trait, 1215 m, se trouve au départ d'une piste qui marque le début de notre tour. Le parking est pour une dizaine de voitures, il est rarement plein. Au parking un poteau indicateur nous guide vers notre premier but: le Jas de Bouscarle. Il y un balisage jaune très discret sur cette voie. La piste monte un peu et enfile ensuite le léger Ravin du Fond-Brune.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Piste dans le Ravin du Fond-Brune

Après le citerne, le chemin vers la Bouscale monte à droite.

Même si nous cheminons aisément, ce sera la piste que nous voyons sur notre droite et qui monte en ligne droite qu'il faudra prendre à la hauteur d'une réserve incendie enterrée à la côte 1238 de la carte IGN. Après ces raides 85 m, nous arrivons par un col peu marqué sur un plateau vallonné, tournons à gauche et voyons déjà le but de notre première étape, le Jas de Bouscarle que nous rejoignons le long de la piste ici sans dénivelé.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Citerne du Ravin du Fond-Brune

La position de cette bergerie en pierre sèche est bien choisie: elle est derrière une crête boisée qui l'abrite des vents du nord (Mistral), ensoleillée et un peu en hauteur pour surveiller les troupeaux dans la prairie au sud.

Bien que les indication sur place l'appellent "la Bouscarle" ou le "Jas de la Bouscarle", le nom correct est "Jas de Bouscarle" car Bouscarle est le nom de famille du propriétaire au 19e siècle. Le nom n'est donc pas celui d'un lieux-dit.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Jas de Bouscarle vu du chemin y menant

"Jas" est un terme provençal signifiant "gîte" et servant à désigner les grandes bergeries construites à l'écart des fermes et hameaux, au milieu des terres de dépaissance. Souvent les jas sont bâtis en pierres sèches.

Le grand corps est une succession de cinq voûtes en encorbellement entre des arcs en plein cintre fixés eux au mortier. Par dessus un toit simple en pierres sèches plates.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Angle ouest du Jas de Bouscarle

Les pierres du toit sont posées certes en encorbellement, cependant non pas de manière si appliquée que lorsque l'on construit une structure qui se porte elle-même à partir du sol. Dans le cas présent il y a sous le toit visible à l'extérieur des arcs murés et entre ceux-ci des cinq coupoles encorbellées qui supportent le toit visible de l'extérieur.

Dans cette bergerie est entreposé du matériel agricole, ici une installation de désinfection de moutons.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Structure en arcs et coupoles du Jas de Bouscarle

Section 2: Jas de Bouscarle - Jas des Agneaux

4 km ... 1 h 155 m 115 m facile

45% routes agricoles, avec balisage

20% routes agricoles, balisage erroné

35% routes agricoles, avec balisage aléatoire

Les points repères

  • Jas de Bouscarle, 1325 m, abri
  • Col de la Bouscarle, 1322 m, poteau indicateur, tourner à droite vers Le Pape, Crête de Lure
  • Monter la crête du Long Terme, toujours prendre le chemin de gauche et descendre à gauche vers une bergerie (ignorer les balises jaunes)
  • En bas tourner à droite à la borie, passer un pré avec un très grand arbre
  • La piste principale tourne à gauche, continuer tout droit vers le nord par le pré, un grand abri suit sur la gauche.
  • Après une légère montée arrivé à la ruine du Jas des Agneaux, 1365 m

Après la Bouscarle il n'y a plus d'indications sur le terrain.

Retourner du Jas de Bouscarle vers le léger col mais tourner ici à droite et monter la piste rectiligne dans la forêt en direction nord. La piste redevient plus plate et nous sortons des pins sur des prés.

Toujours prendre le chemin le plus large sur la gauche et avancer vers le nord. À une bifurcation où le sentier balisé monte sur la droite nous descendons dans un vallon sur la gauche, ce en dépit d'une balise sous forme de croix jaune. Nous descendons ainsi vers une bergerie (maison en ruine et borie cotées 1294 m sur la carte IGN).

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Bifurcation entre le Long Terme et les Chouscles, 1375 m

Toujours rester sur la gauche, indépendamment des balises jaunes

À la bergerie tourner à droite et suivre en très légère montée des pistes en toujours prenant celle de droite, le tout sans vraiment changer du cap nord.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Piste descendant des Chouscles vers la bergerie de Fond-Brune

Nous avons retrouvé la piste du départ et passons cet arbre très grand pour ce plateau aride.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff (Source)

Piste du Ravin de Fond-Brune avec un grand arbre

Vers la gauche la piste mène vers les Jas des Fraches, mais nous continuons tout droit vers le Jas des Agneaux et passant un abri en pierre sèche assez grand.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Bifurcation au nord de Fond-Brune

Après un passage terreux les pierres réapparaissent et nous passons cet abri. Il est ouvert sur le sud car le mistral vient ici du nord.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff (Source)

Abri en pierre sèche à encorbellement ouvert

Ici aussi il faut prendre la piste de droite. La multitude de pistes parallèles est due aux alternatives cherchés quand les routes sont embourbées.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Une des multiples bifurcations aux Fraches

On arrive à la bergerie ruinée du Jas des Agneaux au pied du Sommet de Larran. Possibilité de monter sur le Crête de la Faye par les pistes à gauche et à droite. On ne suppose pas une vraie crête ici, mais le flanc nord de la Crête de la Faye est bien plus raide.

Bien que le Jas des Agneaux ait été un lieu de tournage de films, il doit tomber en ruine à cause de sa mauvaise construction mêlant pierre sèche, ciment et toits simples en bois.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Ruine du Jas des Agneaux

Section 3: Jas des Agneaux - Jas des Terres du Roux

2,6 km ... 1 h 0 m 90 m moyenne

100% routes agricoles, sans balisage

Les points repères

  • Jas des Agneaux, 1365 m, vers le sud la piste de droite
  • Bergerie des Fraches, 1315 m, ruine avec arcs
  • Jas des Fraches, 1305 m, abri
  • Bifurcation avec baril rouillé, 1317 m, tourner à droite
  • Jas des Terres du Roux, 1270 m, abri

Pas d'indications sur le terrain.

Pour repartir du Jas des Agneaux ignorer les chemins allant vers l'est ou l'ouest. Tourner vers la gauche et prendre la première piste qui descend. On revient ainsi plus ou moins sur ses pas par un autre chemin à travers une pinède.

La piste allant descendant au sud redevient rectiligne et il y en a plusieurs en parallèle. Sur une zone un peu moins boisée part une piste sur la droite, c'est celle que nous suivrons. Tout droit on reviendrait au Ravin de Fond-Brune.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Bifurcation des Fraches

Il n'y pas de panneaux ni de balises, mais ce cairn indique que l'on a pris le bon chemin en direction de la Bergerie des Fraches.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Piste des Fraches marquée par un cairn

Peu après la dernière bifurcation nous rejoignons la Bergerie des Fraches, 1315 m. Cette ruine n'est pas indiquée dans la carte IGN.

Il s'agit d'une constructions de murs épais en pierre sèche et d'arcs en plein cintre fixés au mortier comme nous l'avions vu au Jas de Bouscarle. Cependant ici il n'y avait qu'une une charpente en bois dessus, elle a complètement disparue. Il ne restent que quelques poutres du faîte. Il est surprenant que la neige, le gel et le dégel ne soient pas encore venus à bout ces arcs.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff (Source)

Arcs libres de la Bergerie des Fraches

Il est théoriquement interdit pénétrer dans la ruine.

Les murs épais en pierre sèche tiennent des arcs en plein cintre fixés au mortier. Les arcs partent du sol. Sur le premier arc restent des pierres qui formaient le support de l'arbalétrier.

Étant positionné devant la bergerie et regardant vers le sud, on voit un petit abri en pierre sèche à la lisière. Il est à moité effondré.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff (Source)

Claveaux sommairement taillés de la Bergerie des Fraches

Même pas 200 m plus loin, en continuant la piste, suit une autre construction en pierres sèches intéressante. Il s'agit du Jas des Fraches, 1305 m, avec étable et citerne. Sur la carte IGN cet ensemble est indiqué comme "Bergerie".

En l'approchant par le nord, le grand bâtiment principal a l'air en mauvais état. Mais sous les lauzes en désordre se cache une voûte nubienne en parfait état.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff (Source)

Entrée du Jas des Fraches

Le nom l'indiquant, la voûte nubienne est une invention de l'ancienne Égypte. Son grand avantage est de pouvoir être constituée de pierres assez grossières tout en offrant un espace large et illimité en longueur. Contrairement aux constructions en encorbellement comme les bories il faut un cintre, mais il peut être court tant que l'on l'avance progressivement durant la construction.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Voûte nubienne du Jas des Fraches sur la Montagne de la Lure

Nous continuons la piste, après 100 m croise une autre piste de manière oblique, mais nous continuons vers le sud. Sur la droite suit un dôme en pierre qui n'a sans doute pas d'autre utilité que de rassembler les pierres du pré. La piste s'avance ensuite sur une sorte de crête très large et les voies commencent à se dédoubler. Sur un plateau, qui est en fait un col entre les Terres du Roux au nord et le Coulet Bastard au sud, part piste sur la droite, c'est le chemin que nous suivons pour aller au Jas des Terres du Roux. L'endroit est marqué par un baril rouillé rempli de pierres.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Baril rouillé marquant la bifurcation aux Terres du Roux

Après la bifurcation nous descendons en un grand arc jusqu'au monument historique de la Bergerie du Jas des Terres du Roux. C'est la construction en pierre sèche la mieux conservée de ce tour de randonnée. L'étable est construite comme celle du Jas de Bouscarle, mais il reste ici encore un abri de berger d'époque en pierres sèches et une citerne qui était alimentée par des gouttières en bois (disparues).

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Jas des Terres du Roux restauré

Le grand corps de plus de 15 m est une succession de quatre voûtes en encorbellement entre trois arcs en plein cintre fixés eux au mortier (les côtés fermés sont entièrement en encorbellement). Ces arcs nécessitaient un coffrage en bois lors de leur construction, les murs et les coupoles entre les arcs sont construits en encorbellement, donc sans structure porteuse.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff (Source)

Arcs en plein cintre au Jas du des Terres du Roux

Section 4: Terres du Roux - Tinette - Parking Le Trait

3 km ... 40 min 10 m 100 m facile

35% sentiers faciles, avec balisage rare

25% routes agricoles, avec balisage rare

40% petites routes calmes, avec balisage aléatoire

Les points repères

  • Jas des Terres du Roux, 1270 m, abri
  • Ruine dans la forêt
  • Piste et champs de lavande, 1280 m, poteau indicateur
  • Hameau de la Tinette, 1220 m
  • Parking Le Trait, 1215 m, départ et arrivée

Le retour d'abord par un paisible sentier.

Aux Terres du Roux la piste se transforme en ancien sentier sans réel dénivelé, se tenir un peu sur la gauche pour l'enfiler. On passe rapidement une dernière ruine de pierres sèches.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter

Chemin du Jas des Terres du Roux dans la pinède

Le chemin débouche après une dizaine de minutes sur une piste à un col plat (poteau indicateur), devant nous des champs cultivés de lavande.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff

Champs de lavande au-dessus de Tinette

Nous descendons vite vers la Tinette, de là nous suivons la route goudronnée en légère montée sur 700 mètres pour rejoindre le point de départ.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Piste descendant vers la Tinette

Sources et informations supplémentaires

Cette randonnée est inspiré du livre 25 balades sur les chemins de la pierre sèche entre monts de Vaucluse, Lure et Lubéron, de Florence Dominique, éditions Le bec en l'air, ISBN 987-0-916073-45-3. Si vous êtes intéressés par ces constructions, ce livre donne aussi des informations architecturales fondées, en plus des randonnées bien décrites, avec photos et cartes.

Ne partez pas sans bonnes cartes topographiques: le tour se trouve sur la carte IGN "Banon, Sault", échelle 1:25000, 3240OT.

Photo © reproduite avec l'aimable permission de : Alex Medwedeff

Fleurs de l'azurite estivale

Les informations sur cette randonnée ont été recueillies avec le plus grand soin en 2014. Cependant toutes les données sont fournies sans garantie. Si toute fois tu y trouves des erreurs s.v.p. contacte l'auteur, en particulier si tu fais partie des services de la mairie ou de l'office de tourisme de la commune de F-04150 Redortiers. Merci!