Vivier maritime de la Gaillarde

Site culturel et historique

temps de visite
20 min
ruine
point de vue

La côte entre Fréjus et Sainte-Maxime est méchamment construite de villas privés et ce jusqu'au raz de l'eau. Dans cette zone s'étaient déjà installés les Romains et on y trouve le seul vivier gallo-romain resté en bon état en eau vive. Les Romains étaient de grands amateurs de produits de la mer, murènes et muges en particulier. C'est pourquoi, les riches propriétaires du littoral faisaient construire des viviers pour garder vivants les poissons capturés. Il se peut aussi qu'il s'agissait d'un bassin de production artisanale de la sauce garum.

Les restes de cette installation sont visibles sous l'eau dans une anse naturelle à quelques pas de la route départementale à la Pointe de la Calle. La côte ne se prête pas à la nage, on y rencontre peu de personnes, même en été.

Accès en transports en commun

La ligne de bus 7601 circule entre Saint-Tropez, Sainte-Maxime, Fréjus et Saint-Raphaël. Il y a environ 12 correspondances par jour, les horaires sont consultables sous PACA Mobilité. Des deux directions, descendre à la station Beaumont, rester ou changer côté mer et s'engager dans la ruelle perpendiculaire à la départementale pour fuir la circulation. Nous sommes ici sur la Corniche des Cigales de Ferréol. Prendre au fond à gauche et rejoindre le parking un peu sauvage, y tourner à droite. Continuer comme décrit après le parking plus bas.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter (Source)
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 3 décembre 2017 par l’auteur de la photo. (id1913)

Vivier maritime gallo-romain des Issambres

Accès en voiture

En venant de Saint-Raphaël et de Fréjus, on enfile la départementale D559 en bord de mer en direction de Sainte-Maxime et de Saint-Tropez. Sur la commune de Roquebrune, on passe l'Anse du Port Ferréol et après le virage à droite suivant il faut repérer le panneau indiquant le Vivier Maritime Gallo-Romain.

En venant de Toulon ou de Saint-Tropez, on suit la direction vers Sainte-Maxime. Quand on passe la Calanque de Bonne Eau (Restaurant Le Cercle) et après la ligne droite qui suit, on repère les panneaux fléchant le vivier marin.

Il faut éviter cette route en été entre 10 et 20 heures, on y bouchonne en permanence.

Parking

Il y a une dizaine de places pour se garer le long de la voie d'accès qui est assez courte. Il vaut mieux passer ici hors saison.

Accès à pied en quelques minutes

La route s'arrête vite et nous enfilons un sentier continuant dans la même direction à droite dans les buissons et vers la mer. Nous sommes ici sur une courte portion du sentier du littoral et nous contournons une maison en bordure de mer. En tournant devant à droite, nous sommes déjà devant le bassin du vivier gallo-romain!

Il est possible de poursuivre cette courte portion du Sentier du Littoral pour retomber en quelques minutes sur la Corniche des Cigales de Ferréol et retourner soit à l'arrêt de bus, soit au parking. La carte sur cette page visualise cette petite ronde.

Photo tous droits réservés © par André M. Winter
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 3 décembre 2017 par l’auteur de la photo. (id1910)

Panneau explicatif du vivier gallo-romain des Issambes

Description

Il s'agit d'une anse naturelle d'une largeur variable de 5 à 12 mètres entre le rivage et quelques rochers. Taillé et maçonné dans le rocher, le vivier est constitué de trois bassins séparés par des murs qui sont encore visibles à quelques centimètres sous la surface de l'eau. Le renouvellement de l'eau était possible grâce à des vannes (probablement en bronze) et des chenaux. Une plate-forme de circulation large de deux mètres en moyenne était aménagée sur les côtes.

Ce vivier devait dépendre d'une villa gallo-romaine (1er au 3e siècle) situé dans le Vallon de la Gaillarde. Il est possible qu'il ne s'agisse pas d'un vivier d'agrément, mais d'une installation artisanale de stockage de poissons frais pour la production de garum. Dans la propriété mitoyenne a été trouvée une citerne de stockage de cette sauce fermentée à base de poissons.

Aucun commentaire à ce jour

Est-ce qu'il y a des changements pour ce site ou bien des nouvelles propositions? Les commentaires permettent d'apporter ces informations!

e-mail*
web
texte *
Photo tous droits réservés © par André M. Winter (Source)
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 3 décembre 2017 par l’auteur de la photo. (id1915)

Gazania

Photo tous droits réservés © par André M. Winter (Source)
Aucune reproduction autorisée sans l'accord écrit de l'auteur. La permission de reproduction sous Provence-Guide.net a été aimablement accordée le 3 décembre 2017 par l’auteur de la photo. (id1911)

Anse à la Pointe de la Calle

Les informations pour ce site ont été recueillies avec le plus grand soin en 2012. Cependant toutes les données sont fournies sans garantie. Si toute fois tu y trouves des erreurs, s'il te plaît contacte l'auteur, en particulier si tu fais partie des services de la mairie ou de l'office de tourisme de la commune de F‑83520 Roquebrune-sur-Argens. Merci beaucoup!