Randonnée hors des sentiers battus par Provence-Guide.net - [de|fr]

De Trigance au belvédère naturel de Rancoumas

Le Verdon rejoint par son côté le plus sauvage

type
randonnée
difficulté
moyenne
durée
4 h 30 min
transports en commun
non
boucle
oui
refuge
non
équipement
montagne

Introduction

Quand on parle de belvédères du Verdon, on pense aux parkings sur les routes autour des Gorges du Verdon. Mais il y a aussi des endroits spectaculaires que l'on ne peut rejoindre qu'à pied. Le Belvédère de Rancoumas est difficilement faisable en moins de 1h30 (pour une direction) et ce de toutes les directions possibles. Il y a moyen de partir du nord et du Point Sublime (ou de la route au-dessous), mais là il n'y a pas de retour alternatif. Ou bien du sud du hameau de St.-Maimes (Sant Maïmé), ce qui est peu original et présente le même problème. Reste Trigance à l'est, c'est sans doute l'accès le plus long, mais on part d'un village avec l'avantage de pouvoir boire quelque chose au retour. En plus, il est plus rassurant de laisser sa voiture sur un parking de village qu'en pleine nature, tous les départs étant inaccessible en transports en commun.

Le Belvédère de Rancoumas est une rampe naturelle juste en face des belvédères dans les virages de la route des crêtes de la Palud. On se trouve au milieu de la seule partie des gorges sans route construite au bord entre la Mescla et le Point Sublime. Le chemin emprunte principalement des vieux sentiers de passage et de transhumance. On relie ainsi des hameaux encore habités en saison et des ruines délaissés depuis longtemps. Au retour on a la possibilité de voir Rougon d'un angle peu commun. Bien qu'une grande partie se passe sur le GR49 et des sentiers balisés, on ne rencontrera pas beaucoup de monde ici. Les rares autres randonneurs passant au Belvédère de Rancoumas viennent en général par le Pont du Tousset sous Rougon.

Du belvédère la vue plonge au fond du canyon parcouru par le sentier Martel, en face se trouve la falaise verticale parcourue par les grimpeurs chevronnés qui descendent en rappel avant de remonter en escalade très technique. Si on a de la chance, on peut voir en même temps des grimpeurs et des vautours tourner autour d'eux. Ces animaux sont curieux, inspectent les personnes grimpant dans leur domaine. Ce spectacle s'apprécie particulièrement bien du Belvédère de Rancoumas aux heures de midi en basse saison.

Les faits

13,3 km distance totale

4 h 30 min durée de marche

590 m dénivelé totalisé

orientation facile mais certains points sans balisage

balisage 80% du tracé

45% sentiers faciles

25% routes forestières

15% routes agricoles

10% sentiers peu reconnaissables

5% petites rues en ville

5% routes en ville

<5% sentiers incluant de l'escalade

dangers chaleur en été, abîme au bord des gorges

enfants s'ils sont habitués à la marche

utile équipement pique-nique, jumelles

indispensable chaussures de montagne, équipement rando, eau

Coordonnées GPS WGS84 des points de départ et d'arrivée 43.760388,6.441717

Téléchargements GPX, KML (souris droite, enregistrer sous...)

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Grand Canyon du Verdon vu du Belvédère de Rancoumas

En face on voit la crête nord à peu près du Belvédère du Tilleul jusqu'à la hauteur de la Baume aux Pigeons.

Transports en commun

Il n'y a pas de correspondances utiles pour rejoindre Trigance. Il faut prendre un taxi à partir de Castellane (19 km) qui se trouve sur une ligne LER PACA ou Draguignan (43km) qui est bien desservi par varlib. L'offre en matière de transports publics est lamentable autour du Verdon, il ne faut pas hésiter de s'en plaindre aux mairies et offices de tourismes de la région. Il serait temps d'installer au moins un service pour les randonneurs à l'année et desservant les deux rives du Var.

Accès

Trigance se trouve aux abords de la route D995 entre Comps-sur-Artuby et Castellane, le tout étant au nord de Draguignan. Le départ du tour se trouve au parking obligatoire au pied du village.

Parkings utiles

Directement au pied du village et sur la D90 se trouve un parking avec aire camping-cars (services en saison seulement). Si ce parking est plein, il faut chercher plus bas sur la route d'accès D90 que l'on monte du pont sur le Jabron.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Automne dans les Grandes Gorges du Verdon

Vue verticale dans le cours d'eau turquoise entouré d'arbres aux couleurs automnales.

Conseils

Il n'y aucune source d'eau ni de rivière le long du parcours, prévoir impérativement assez à boire. La montée principale au début peut être lassante.

Le parcours peut être fait en toute saison tant qu'il n'y a pas de neige visible à partir de Trigance. Au départ du village la montée se fait en pente orienté est sans ombre notable, on y transpirera aussi en hiver. En plein été il est préférable de partir tôt le matin. En automne on peut trouver des pommiers sauvages avec des fruits minuscules mais sucrés.

On traverse des zones de pins atteints de chenilles processionnaires, leurs poils urticants sont aussi dangereux pour les randonneurs et potentiellement mortels pour les chiens. Ce fléau est surtout présent au printemps.

Toute la région est une zone à fort risque d'incendie de forêt. En période estivale, mais aussi en dehors de celle-ci par sécheresse ou forts vents, l'accès aux massifs forestiers est réglementé. Ainsi des routes peuvent être interdites à la circulation et/ou des sentiers interdits aux randonneurs. Renseignements sous www.var.gouv.fr (en été seulement, chercher: Accès aux massifs forestiers). Vu que le site est très excentré, il se peut que ces interdictions ne soient pas communiqués aux départs des sentiers. Il faut éviter tout risque et pour préserver la nature, il convient de se renseigner à Trigance.

Le village de Trigance est dominé par son château et en dépit de sa petite taille il est vivant aussi hors saison, on y trouvera donc de quoi se désaltérer, manger ou rester: le château abrite aujourd'hui un hôtel.

Le belvédère est formé d'une crête naturelle où il faut faire attention aux enfants, sinon il n'y a pas de dangers particuliers. L'orientation est assez facile, il y a cependant parfois des sentiers parallèles et on peut ainsi passer à côté d'un poteau indicateur. Le balisage est bon à la monté (GR), inexistant pour l'avancé vers le belvédère et très discret pour le retour au village (PR).

Les sections

  1. Trigance – Entreverges: monter doucement sur le plateau.
  2. Entreverges - Belvédère de Rancoumas: avancée vers les gorges.
  3. Belvédère de Rancoumas - Crête de Casseyère: retour par le nord.
  4. Crête de Casseyère - Trigance: retour par la Colle de Breis.

Bistros et restaurants uniquement dans le village. Il n'y a pas d'abri le long du tour.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Six vautours dans les Gorges du Verdon

Le vautour fauve est réintroduit en Provence depuis 1999.

Section 1: Trigance – Entreverges

4 km ... 1 h 321 m 0 m facile

10% routes en ville, sans balisage

35% routes agricoles, avec balisage

50% sentiers faciles, avec balisage

Les points repères

  • Trigance, 780 m, départ au parking au pied du village
  • Monter sous la Serrière du Preil
  • Passer le col à 1055 m pour monter sur le plateau calcaire
  • Rejoindre le hameau d'Entreverges, 1090 m.

Montée vers le plateau.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Village de Trigance

Dominant la vallée du Jabron, le village de Trigance est situé à flanc de coteau au pied de la montagne de Breis et de son château. Le tour débute par la montée dans le village et sa place centrale ombragée. On passe à droite du bar et on prend peu après le l'escalier en calade sur la gauche qui permet de rejoindre la Tour de l'Horloge.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Montée de la place du village vers la Rue du Château

À la Tour de l'Horloge retournement à gauche pour prendre une direction ouest dans la Rue du Château. C'est la direction à suivre pour l'heure qui suit.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Tour de l'horloge et son campanile

Lorsque les maisons deviennent moins serrés, on passe à droite de la Citerne Giraud qui a permis de recueillir les eaux de ruissellement dès 1881. Il n'y a pas de source continue à proximité.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Balise GR à la Citerne Giraud de Trigance

Ensuite on croise une route et peu après la route se transforme en piste. Elle sort vite dans la nature, il ne restent que quelques maisons éparses. À partir d'ici la voie à suivre est balisée sous forme de GR49, un poteau indicateur pointe vers Entreverges.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Début du Chemin d'Entreverges à Trigance

On passe près d'un oratoire et on aboutit sur un croisement confus de pistes. On suit la piste principale qui monte en direction ouest, elle devient plus raide et elle est bétonné sur passages plus pentus. La crête de la Serrière du Preil restera toujours sur notre droite en montant. Vers 900 mètres d'altitude une flèche en bois nous guide vers la gauche et nous nous trouvons désormais sur un vieux sentier de passage, soutenu par des murets dans les pentes.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Le Chemin d'Entreverges quitte ici la piste vers la gauche

Petit à petit nous entrons dans le sous-bois offrant un peu d'ombre.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

GR 49 dans la forêt sous la Serrière du Preil

Dans les Soulliès le sentier se serre entre un lit de rivière sec et la crête. Peu après nous arrivons dans un col suivi du plateau de pâturages plus verdoyant.

Le col marque la frontière départementale entre le Var et les Alpes-de-Haute-Provence. Le département du nord présente ici une enclave au sud du Verdon.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Montée sous le col entre le Sommet de Breis et la Cime de Biach

Le sentier arrive sur une piste qui mène par un crochet vers la gauche (sud) sur le hameau d'Entreverges. On passera à droite de celui-ci et on avancera vers le nord.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Piste menant à Entreverges

Section 2: Entreverges - Belvédère de Rancoumas

2,5 km ... 40 min 69 m 195 m moyenne

55% routes forestières, avec balisage

<5% sentiers faciles, avec balisage rare

15% routes forestières, avec balisage ancien

20% sentiers peu reconnaissables, cairns

5% sentiers incluant de l'escalade, sans balisage

Les points repères

  • Hameau d'Entreverges, 1090 m, on avance vers le nord
  • Encastel, 1000 m, restes d'un alpage
  • Belvédère de Rancoumas, 970 m

Descente vers le point de vue.

Au passage d'Entreverges il y a deux chemins parallèles, l'officiel sentier publique est le plus caillouteux sur la droite.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Double piste au nord-est d'Entreverges

Au nord des maisons et des pâturages la piste monte dans un col plat et imperceptible en forêt (1161m) pour descendre ensuite de manière assez raide dans une zone boisée plus densement. La piste prend une direction nord-ouest après deux lacets. Le GR part vers la droite en direction du Pont de Tusset sur le Verdon et du Point Sublime. Nous continuons cependant tout droit, par la suite il n'y a plus de balises.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Descente sur le GR49 vers Encastel

Cette piste devient moins prononcée et se divise au-dessus d'anciens prés. On peut prendre les deux embranchements, ils mènent tous les deux sur une partie herbeuse et plate un peu plus bas. Ne pas descendre une piste sur la gauche (sud), ni trop vers la droite (nord), il faut en gros garder la direction ouest, qui est à peu près celle du dernier bout de piste par lequel on est descendu auparavant. Il y a un petit cairn au bout du pré.

La photo montre la direction à prendre, le petit point au centre est le cairn qui marque le sentier à suivre en direction ouest. Il passe entre les buissons sur la roche où il fait monter un peu.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Pré bas d'Encastel avec le cairn au bout

Nous sommes sur le dos d'une petite crête plate qui nous mène droit au belvédère. Devant, au bord du canyon, le meilleur point de vue se trouve sur la gauche. Sur la droite il y a des pelouses pour passer une pause reposante.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Peu avant le Belvédère de Rancoumas

La vue récompense l'accès à pied. Une barrière naturelle protège de l'abîme. Au fond sur la photo: le Mourre de Chanier.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Randonneurs au Belvédère de Rancoumas

Pour ceux qui ne veulent pas pauser et voir un peu plus sur la gauche en aval du Verdon il y a moyen de grimper en quelques minutes au bout de la crête. C'est de la grimpe peu difficile, entre les buissons épineux et quelques thuyas récalcitrants. Partir du point de vue vers la gauche et descendre sur le côté gauche de la crête sans descendre plus de cinq mètres au-dessous ce celle-ci. Quand on ne passe plus, remonter sur la crête moins pointue ici.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Crête au sud du Belvédère de Rancoumas

C'est aussi le point le plus haut et la vue est ouverte sur la partie la plus verticale du canyon.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

400 mètres verticaux dans le Verdon

On peut encore continuer un peu en descente par dessus les fameux thuyas puis descendre sur une sorte de plate-forme sur la droite, donc du côté des gorges. Retour au belvédère par la même route.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Gorges du Verdon en amont de la Mescla

Le point culminant en face est le Collet Barris.

Section 3: Belvédère de Rancoumas - Crête de Casseyère

2,4 km ... 1 h 30 min 151 m 136 m facile

20% sentiers peu reconnaissables, cairns

15% routes forestières, avec balisage ancien

10% routes forestières, avec balisage

15% sentiers faciles, cairns

40% sentiers faciles, avec balisage

Les points repères

  • Belvédère de Rancoumas, 970 m
  • Encastel, 1000 m, restes d'un alpage
  • Crête de Casseyère, 1040 m

Entamer le retour d'abord par le même chemin, puis passer la crête plus loin au nord.

Du belvédère repasser par le même chemin le long de la crête, passer sur les prés et remonter la piste jusqu'au départ du GR49.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Vue retour du Belvédère Rancoumas

À droite la fin nord de la Crête d'Arme Vieille.

Continuer vers le haut sur le chemin de l'aller, mais marcher tout droit après la barrière du premier lacet. Des cairns marquent l'endroit (photo). Ce sentier passe dans un léger col et rallie le chemin balisé en jaune de la Colle de Breis en 200 mètres.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Cairns marquent le passage direct au nord du Sommet de Breis

Pendre à gauche à la bifurcation et poursuivre la descente entre la Ravin de la Combe Drèche sur la gauche et la crête sur la droite sur un vieux chemin de passage offrant une belle vue vers le nord et le village de Rougon.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin au sud de la Combe Drèche

Section 4: Crête de Casseyère - Colle de Breis - Trigance

4,4 km ... 1 h 15 min 21 m 285 m facile

<5% sentiers faciles, avec balisage

25% routes forestières, avec balisage rare

50% sentiers faciles, avec balisage rare

10% routes agricoles, avec balisage aléatoire

10% petites rues en ville, sans balisage

Les points repères

  • Crête de Casseyère, 1040 m
  • Crête du Preil, 915 m
  • Trigance, 780 m

Descente sur la pente légère de la Colle de Breis.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Colle de Breis et Clue de Chasteuil

Vue retour vers le nord: au premier plan le flanc plat et boisé de la Colle de Breis, orienté vers l'est. Au fond au centre la Clue de Chasteuil, le deuxième passage resserré du Verdon en aval de Castellane. À gauche de la clue la Crête des Réglées, à droite la Barre Rousse et la Montagne de Robion.

Quand ce sentier arrive sur une partie plate, il tourne vers la droite, en fait nous nous trouvons ici dans un col au sud de la Crête de Casseyere. Ici le tracé n'est pas très clair et les balises sont rares. Un cairn marque l'endroit pour tourner à droite.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Le chemin du Tour de Breis passe la Crête de Casseyère

Le virage en vue retour.

Après le col le chemin décrit un plus large virage vers la gauche, continue à descendre et aboutit sur une piste forestière. Poursuivre celle-ci, suivre le premier lacet à droite et continuer tout droit dans le deuxième lacet (balise jaune du PR).

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Deuxième lacet de la piste de la Colle de Breis

Ce chemin continue en gros en direction sud-est sur des vieux sentiers entre des vieilles terrasses de culture reconquis par la forêt. Le terrain change entre bois, prés et rochers.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Anciens murets dans la Colle de Breis

On passe une forêt un peu plus haute et c'est en fait le passage imperceptible de la crête de la Serrière du Preil qui se termine côté est avec le château de Trigance.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Zone calcaire aride et sans forêt avant la Serrière du Preil

Du côte sud de la crête nous retombons dans le zone de villas et de cabanes de la monté, mais cette fois-ci nous sommes au-dessus. Sur la droite se trouvent des clôtures et des maisons éparses, sur la gauche quelques champs sous la crête rocheuse. Le mieux est de descendre le long de ce tracé, toujours le château en vue.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Ancien chemin agricole avant le parking au sud du château

Prendre sur la gauche au bout du parking et la route suivante sur la droite, on repasse la Citerne Giraud, mais cette fois-ci par en bas. Nous nous trouvons dans la Rue du Puits qui nous mène droit à la place du village et retour au point de départ.

Sources et informations supplémentaires

Ne partez pas sans bonnes cartes topographiques: le tour se trouve sur la carte IGN "Gorges du Verdon/Moustiers-Sainte-Marie/Lac de Sainte-Croix", échelle 1:25000, 3442OT.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Citerne Giraud à Trigance

Les informations sur cette randonnée ont été recueillies avec le plus grand soin en 2016. Cependant toutes les données sont fournies sans garantie. Si toute fois tu y trouves des erreurs s.v.p. contacte l'auteur, en particulier si tu fais partie des services de la mairie ou de l'office de tourisme de la commune de F-83840 Trigance. Merci!