Randonnée hors des sentiers battus par Provence-Guide.net

Crête du Gros Bessillon

Par le Monastère St. Joseph, Jas du Bessillon et Valaurie

type
randonnée
difficulté
difficile
durée
4 h
transports en commun
non
boucle
oui
refuge
non
équipement
montagne

Introduction

Dans la région touristique de la Provence Verte, il y a des vastes espaces presque sauvages avec des marches d'approche forcément longs. Le Gros Bessillon fait partie de ces montagnes visibles de toutes parts mais le sommet n'est pas vite rejoint à pied. Il y a certes une route qui mène au sommet, mais elle n'est pas charmante à la marche et elle est fermée à toute circulation. Le Gros Bessillon est une montagne allongée est-ouest, longue de 4,5km à sa base, la crête est longue de 3km environ.

Il y a un lieu historique et culturel sur le Gros Bessillon, c'est le Monastère Saint Joseph dans sa partie sud-est et ce sera notre point de départ sur le territoire communal de Cotignac. Il n'y a qu'une piste faisant le tour, un chemin en crête et quelques passages raides et embroussaillés entre les deux. La proposition est de voir la montagne en toute sa longueur, nous longerons donc le pied sud d'est en ouest, monteront au sommet par l'extrémité ouest et resteront la majeure partie sur la crête pour le retour au point de départ. Le Monastère Saint Joseph est inclus au début du tour, mais on peut aussi y monter à la fin.

Les faits

12,7 km distance totale

4 h durée de marche

530 m dénivelé totalisé

orientation facile sauf dans les passages rocheux

balisage 5% du tracé

70% routes forestières

15% sentiers faciles

10% petites routes calmes

5% sentiers de difficulté moyenne

<5% sentiers difficiles

<5% sentiers incluant de l'escalade

dangers passages à grimper, vent

enfants non

utile équipement pique-nique

indispensable chaussures de montagne, équipement rando et eau

Coordonnées GPS WGS84 des points de départ et d'arrivée 43.534129,6.125122

Téléchargements GPX, KML (souris droite, enregistrer sous...)

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Face sud du Gros Bessillon au Vallon de Picoun

Transports en commun

La ligne 1404 du réseau varlib fait le trajet entre Aups (deux fois par jour) et Brignoles (quatre fois par jour) en passant à Cotignac, l'arrêt est sur la Place Joseph Sigaud, c'est la départementale au sud du centre-ville. Or le départ de la randonnée n'est pas dans le village. À pied il faut rajouter une heure et 140 mètres de dénivelé positif à un tour déjà assez long. Il y a plusieurs chemins, un des plus directs est la montée du centre de Cotignac par le Sentier des Escaillons avec ces modifications:

On laisse les tours sarrasines de côté et on passe à droite de la chapelle St. Martin pour retomber sur la D13. Là, on serre à gauche et même pas 50 mètres plus loin on cherche un chemin qui part serré sur le droite et qui monte dans les champs. On croise un canal et on garde la même direction quand on tombe sur des pistes agricoles. Après un champ de vignes nous tournons à gauche pour revenir vers la D13 que nous croisons. Ici est déjà indiqué le Monastère St. Joseph. La route mène droit au point de départ du tour décrit ici.

Accès routier

Le départ se situe sur un parking au sud-est du Gros Bessillon. On y accède de la D13 entre Cotignac et Barjols. En venant de Cotignac c'est la deuxième rue à gauche après un virage encaissé. En venant de Barjols ou des Quatre Chemins prendre la route à droite fléchée Monastère St-Joseph.

Parkings utiles

Il y a un parking très grand directement au point de départ de la randonnée.

Conseils

Le Gros Bessillon est une montagne où l'on restera solitaire. Il faut s'armer de courage pour attaquer les 5 kilomètres de piste au début de la randonnée. Partir tôt est utile ici, car on est du côté sud et le soleil est là toute la journée. Il n'y aucune source d'eau en cours de route, sauf au monastère St. Joseph au début ou à la fin du tour.

Il n'y a aucun fléchage ou balisage sur tout le trajet, il faut savoir repérer les traces des sentiers et pouvoir s'orienter dans les falaises où se trouvent deux courts passages dans lesquels il faudra mettre main à la roche.

Toute cette partie du Var est une zone à fort risque d'incendie de forêt. En période estivale, mais aussi en dehors de celle-ci par sécheresse ou forts vents, l'accès aux massifs forestiers est réglementé. Ainsi des routes peuvent être interdites à la circulation et/ou des sentiers interdits aux randonneurs. Renseignements sous www.var.gouv.fr (en été seulement, chercher: Accès aux massifs forestiers).

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Monastère Saint-Joseph du Bessillon

Les sections

  1. Monter au Monastère St. Joseph et rejoindre le Chemin de Ceinture.
  2. Longer le Gros Bessillon au sud sur le Chemin de Ceinture vers l'ouest.
  3. Monter du Col du Jas du Bessillon au sommet avec quelques roches à grimper.
  4. Suivre la crête du Gros Bessillon jusqu'au Monument de la Résistance.
  5. Descente par le Vallon de Valaurie et retour au parking.

Section 1: Monastère St. Joseph – Chemin de Ceinture

1 km ... 15 min 70 m 15 m facile

80% routes forestières, avec balisage rare

20% sentiers faciles, sans balisage

Les points repères

  • Parking bas du Monastère St. Joseph, 380 m
  • Monastère St. Joseph, 440 m
  • Chemin de Ceinture, 415 m

Visite de l'église possible.

Le parking est un grand espace sous des arbres en forêt. En venant par le Chemin St. Joseph on continue dans la même direction pour monter au monastère. Il y a cependant un large chemin pédestre parallèle à la route et ce sur trois quarts du chemin jusqu'au monastère. Des panneaux l'indiquent, il se trouve à droite de la route, on repère facilement le début près de la citerne incendie. Ce n'est pas bien loin jusqu'au monastère: 10 minutes environ.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Citerne et chemin pédestre vers le Monastère St. Joseph

Ceux qui veulent laisser le monastère de côté ou y passer sur le chemin du retour prennent la piste à gauche de la route goudronnée. C'est le Chemin de Ceinture. Les pistes portent ici des codes commençant par «N», c'est ici la N88.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin de Ceinture (Piste N88)

La piste menant au sud de la montagne est au centre de la photo.

Après que le chemin ait fait un virage vers la droite il y a une possibilité de monter vers la route et de couper un lacet de celle-ci. Par la suite on reste sur la route. En quelques minutes on arrive au dernier parking où sont affiché les heures d'ouverture de l'église.

En 2017: de 7h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30 avec messe à 11h les dimanches et 9h30 en semaine, à 17h tous les jours.

Ne pas monter sur la rampe bétonné mais continuer tout droit au-delà du parking.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Dernier parking avant le Monastère St. Joseph

La route désormais non goudronnée se sépare en deux, nous prenons d'abord en haut et à droite pour rejoindre l'église. Elle est bâtie directement sur la source miraculeuse relevé dit-on par Saint Joseph au berger Gaspard Ricard en 1660. On a donc été vite a construire une chapelle l'été même de 1660, mais devenant trop petite, une nouvelle église a été consacrée en 1663. Vendu à la Révolution elle est voué au culte de nouveau dès 1840 et des sœurs sont installées ici depuis 1975. La façade de l'église est couverte d'un curieux crépi argileux, sinon l'église n'a rien de spécial hormis sa grande porte. L'intérieur est très sombre, terne et sans décors.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Église du Monastère St. Joseph

Après la visite de l'église nous retournons sur nos pas et prenons la route en terre du niveau plus pas. Elle nous mène sous le clocher-mur de l'église. À son pied se trouve la grotte de la source St. Joseph. Elle est complètement encastré dans les fondations de l'église, par une grille on peut entrevoir une sorte de bassine d'eau dans une cavité sans doute naturelle à l'origine. Plus loin devant un robinet permet de se servir de cette eau.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Grotte de la source Saint-Joseph

En avançant vers la source miraculeuse les randonneurs attentifs ont sans doute déjà aperçu le petit chemin en contre bas de la route, à une quarantaine de mètres en recul de la source. Il n'y a pas d'indication mais on voit vite qu'il s'agit d'un ancien chemin qui est encore pavé par endroits. On passe au-dessus d'une ferme en ruine et ce chemin débouche vite sur une piste incendie, le Chemin de Ceinture (N88). Il s'agit de la piste ayant aussi débuté au parking bas, mais partant à gauche de la route.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Sentier du monastère vers le Chemin de Ceinture

Il faut descendre quelques minutes.

Ceux qui auraient décidé de monter à la fin repèrent la montée à une aiguille rocheuse marquante et un cairn. Une explication plus détaillée se trouve à la fin de la dernière section.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Aiguille rocheuse et cairn sur la piste N88

Section 2: Chemin de Ceinture - Col du Jas du Bessillon

5,8 km ... 1 h 10 min 175 m 20 m facile

100% routes forestières, sans balisage

Les points repères

  • Chemin de Ceinture, 415 m
  • Col du Jas du Bessillon, 565 m

Longer les contreforts du Gros Bessillon sur toute sa longueur.

Cette section pourrait se résumer de manière lapidaire à suivre la piste pendant une heure et quart. Effectivement ce n'est pas le sentier le plus charmant. On reste souvent au soleil, d'où le conseil de partir tôt, même durant les mi-saisons. On est ici sur la face sud sèche et les rochers calcaires sont blancs.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin de Ceinture au sud du Gros Bessillon

Mais cette petite torture nous permettra après de longer toute la crête en haut. D'en bas on pourra repérer des parties spéciales. Quelques panneaux indiquent les noms des vallons où il y a des sentiers permettant de monter vers la crête. Ils sont souvent embroussaillés, c'est pourquoi nous ne repérerons qu'un seul, le Vallon de Valaurie, c'est par ici que nous redescendrons à la fin du tour.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Gorge de Cinq Heures

Au début la piste semble suivre une ligne de niveau de la carte en passant d'un vallon à l'autre. Cependant elle monte constamment et plus sensiblement sur la fin. On gravit ainsi 150 mètres d'altitude sans vraiment s'en rendre compte. Pour agrémenter le temps passé sur cette piste monotone, il est vivement conseillé de passer ici au printemps. Ici c'est au mois d'avril que toute la garrigue est en fleurs!

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Fleurs de Cytinelle

Il n'y a pas vraiment de bifurcations. Uniquement à la hauteur d'une citerne, où on passe à peu près après 40 minutes, il faut rester sur la N88, elle est à droite et plus large que les autres pistes. Ceux qui ont les yeux sur la crête repéreront les antennes près de la tour de guet au sommet du Gros Bessillon. À ce moment notre piste tourne en direction du col entre le Gros Bessillon et le Petit Bessillon. La montée est un peu plus raide mais la piste s'aplatit de nouveau en montant dans le large col.

Sur la gauche se trouve une ruine, le Jas du Bessillon. On verra aussi un oratoire, dédié à, surprise, St. Joseph. D'anciennes flèches indiquent aussi des lieux de combat entre les maquisard résistants et les nazis allemands en 1944.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Jas du Bessillon

La ruine se trouve un peu au sud sous le col.

Section 3: Col du Jas du Bessillon - Gros Bessillon

0,8 km ... 45 min 245 m 0 m moyenne

45% sentiers faciles, sans balisage

25% sentiers de difficulté moyenne, sans balisage

10% sentiers incluant de l'escalade, sans balisage

20% sentiers faciles, sans balisage

Les points repères

  • Col du Jas du Bessillon, 565 m
  • Rochers à l'ouest du sommet, 760 m
  • Sommet du Gros Bessillon, 810 m

Montée devenant très raide et deux passages sur roche.

Attention: cette section contient quelques mètres de grimpe facile mais nécessitant de l'orientation. Le GPS n'est sans doute pas assez précis pour trouver les bons passages, il faut suivre les indications ci-dessous et bien regarder le terrain. Il n'y a pas d'alternative à cette montée.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter

Citerne au Col du Jas du Bessillon

Le chemin débute plus loin à droite de la citerne.

Le col est un carrefour de pistes, notre repère est cependant la citerne incendie à droite de la piste. 20 mètres avant monte un chemin sur la droite. Il pointe directement sur la butte ouest du Gros Bessillon, le sommet lui-même est encore caché ici. C'est notre chemin pour monter au sommet! Des panneaux indiquent des numéros de chemins mais ils ne nous servent pas pour monter en haut. On garde d'abord la direction est montante vers la montagne.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin montant au Gros Bessillon par l'ouest

Après un peu plus de 200 mètres il devient moins large. Un peu plus loin un cairn marque l'endroit pour tourner à droite et de passer sous une forêt basse de chênes. C'est un premier passage plus ou moins horizontal, le reste étant une montée en ligne droite.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Premier passage moins raide vers la droite

En effet après 50 mètres le sentier tourne vers la gauche en montée raide sur un chemin terreux peu marqué. On monte ainsi sur une centaine de mètres avant que le chemin tourne de nouveau à l'horizontale vers la droite. On est arrivé sous une barre rocheuse où l'on cherchera un passage plus loin au sud. Horizontal est bien sûr exagéré, on continue à monter.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin raide sous les chênes

Peu à peu des rocher apparaissent et la forêt s'éclaircit. Nous passons sur des talus d'éboulis calcaires puis sur des bandes rocheuses sans monter trop verticalement.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin sur une bande rocheuse

Après la bande rocheuse suit un autre talus qui s'avance vers la falaise qui se dresse en mur infranchissable. C'est le moment de regarder sur sa gauche à la recherche de rochers usés par les passages et c'est le premier moment de grimpe pour passer sous les buissons plus hauts. On en sort délicatement sur des rochers calcaires effrités pour se retrouver sur une étroite plate-forme.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Premier passage rocheux sous le sommet

En avançant dans la seule direction possible on se heurte de nouveau vite à une roche verticale et des chênes qui barrent la route. Comme avant on recule un peu à la recherche d'un passage en grimpant pour monter une marche rocheuse couverte en haut par des buissons.

On arrive sur un autre petit rebord, mais ici il faudra le longer le bord sur quelques mètres avant de retrouver un terrain plus sûr à droite. On est alors arrivé sur le plateau sommital ouest du Gros Bessillon.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Deuxième passage rocheux sous le sommet

Pendant toute cette monté on aura eu des belles vues sur le Petit Bessillon à l'ouest, sur le village de Pontevès et sur quelques fermes isolées. Suivant la météo la vue va jusqu'à la Montagne Sainte Victoire. D'autres montagnes se reconnaissent à leur silhouette marquante.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Montagne Sainte Victoire vue du Gros Bessillon

Il nous faut encore rejoindre le sommet de notre montagne. On retrouve un chemin entre les buissons qui même le long du bord sud de la crête vers une butte plus loin à l'est. On ne voit toujours pas le sommet.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Sur le plateau sommital et vue vers le Gros Bessillon

Ce n'est qu'en avançant dans cette même direction que les constructions apparaissent. Nous visons droit sur la tour de guet.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Tour de guet et sommet du Gros Bessillon

Les installations du sommet sont certes interdites d'accès, mais à leur pied se trouve une première paire de tables d'orientation expliquant la vue sur le secteur nord et ouest à partir du Gros Bessillon. Nous sommes ici sur le point le plus haut du tour, une pause s'impose donc.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Deux tables d'orientation à l'ouest du sommet

Section 4: Gros Bessillon – Monument de la Résistance

2,5 km ... 1 h 10 min 45 m 275 m moyenne

5% sentiers faciles, sans balisage

<5% petites routes calmes, sans balisage

20% sentiers faciles, sans balisage

10% petites routes calmes, sans balisage

<5% sentiers faciles, sans balisage

10% petites routes calmes, sans balisage

5% sentiers difficiles, cairns

25% petites routes calmes, sans balisage

20% sentiers faciles, cairns

<5% petites routes calmes, sans balisage

Les points repères

  • Sommet du Gros Bessillon, 810 m
  • Col de la Gorge de Cinq Heures, 740 m
  • Roche Trouée, 745 m
  • Monument de la Résistance, 595 m

Nous longeons la crête, en partie sur la route des crêtes fermée à la circulation. Attention en cas de vent!

La tour de guet et les antennes du sommet sont entourés d'un grillage défensif, on contourne l'ensemble au nord uniquement. De l'autre côté nous tombons sur la fin de la route des crêtes. Elle est interdite à la circulation, mais sans barrière en 2017, on peut donc y rencontrer des voitures et surtout des cyclistes parce que la route a été fraîchement goudronnée. Ces avertissements sont indiqués ici car on empruntera cette route sur plusieurs tronçons et on la traversera aussi maintes fois.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Deux tables d'orientation à l'est du sommet

Donc d'abord une première centaine de mètres sur la route puis on prend un chemin non balisé sortant vers le bord sud de la crête. On passe derrière, donc au nord, d'une autre antenne avec local technique entourés d'un grillage puis le bord de la crête est à nous. On tombe vite sur la deuxième paire de tables d'orientation décrivant ici le panorama sud du Gros Bessillon.

La suite reste en bordure de la crête. Il n'y a pas de réel danger, le terrain est peu accidenté. Ce n'est qu'en cas de fort vent du nord (Mistral) qu'il faut faire très attention ici.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin sur la crête à l'ouest de la Gorge de Cinq Heures

Le chemin plat jusqu'ici commence à descendre dans un col où il rejoindra la route. Ce col marque aussi des parois rocheuses particulièrement raides et uniformes sur la face sud.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin en crête descendant vers la route

On est ici en haut de la Gorge de Cinq Heures, dont on avait franchi la partie basse bien moins impressionnante à l'aller. Dans la partie rocheuse sont installés des routes d'escalade, les sentiers qui descendent mènent principalement aux entrées de ces routes. Il y a certes un sentier descendant ici dans le vallon, il est cependant très embroussaillé.

À l'est du vallon un rocher permet d'avoir une meilleure vue dans ladite Gorge de 5 Heures.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Phlomis lychnite dans la Gorge de Cinq Heures

Par la suite nous reprenons la route jusqu'à dans un lacet où nous randonneurs pouvons continuer tout droit. Le terrain devient plus escarpé, la crête et les flancs sud sont parsemés de rochers isolés, d'aiguilles rocheuses et de barres de toutes formes. Avant de pouvoir les explorer de plus près, il nous faut rester sur 250 mètres sur la route goudronnée.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Continuer tout droit dans ce virage de la route des crêtes

La route passe dans un autre col qui marque le Vallon de Picoun. Une petite place permet de s'avancer de la route vers les rochers. Cela vaut la peine à l'est de la petite place car on peut monter ici vers une curiosité géologique: une arche rocheuse naturelle. Il y a un moyen fléché (voir plus bas) et moyen baroudeur: ce dernier passe directement de la petite place entre buissons et rochers (ceux-ci restant sur sa droite) en direction est.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Sente du col du Vallon de Picoun vers la Roche Trouée

Une petite roche est à gravir et après sous des petits arbres on arrive sur une sorte de terrasse sans doute naturelle.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Rocher à passer en avançant vers la Roche Trouée

On vise la falaise à droite du centre, l'arche se trouve devant.

Dans une partie plus plate, mais aux arbres bas, se trouve un vieux cairn assez grand. C'est le moment de tourner à droite et de monter, on arrive directement sous la Roche Trouée.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Vieux cairn en montant vers la Roche Trouée

Dans une niche se trouve une croix et dans une autre peut luire une bougie. Il n'est pas possible de regarder la face sud de l'arche, même en montant les rochers à droite.

On redescend vers le cairn puis on continue tout droit pour rejoindre la route.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Roche Trouée dans la crête du Gros Bessillon

Ceux à qui le passage dans la garrigue semble trop fastidieux prendront ce chemin de descente pour monter.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Accès de la route à la Roche Trouée

Un petit panneau indique le bon endroit pour monter.

Nous restons près de 650 mètres sur la route parce que la crête est ensuite escarpée en densément boisée. À gauche, à travers les branches on distinguera la commune de Fox-Amphoux. La route fait quelques virages doux puis elle reste droite. Quand le virage suivant à droite est en vue au loin, il faut chercher un cairn sur le bord droit de la route. Un chêne relativement gros jette de l'ombre sur ce début de chemin qui monte d'abord de quelques mètres avant de se rabattre vers la gauche pour reprendre la direction est et pour descendre le long de la crête.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Route de crête et le cairn pour reprendre le chemin

Ici on passe dans une autre forêt de petits chênes et on retombe sur la route, que nous traversons une première fois. En face nous nous enfonçons une autre fois dans la forêt et nous coupons une deuxième fois un lacet de route.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Chemin de crête boisée sur le Gros Bessillon

Le prochain bout de chemin sera court, nous ne continuons pas au-delà car ce chemin descend en direction nord-est et ne nous ramènera pas au point de départ. Donc quand nous tombons la troisième fois sur la route, nous y restons et y tournons à droite

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Le chemin coupe le dernier lacet de route

Ainsi nous tombons sur une grande place avec un monument rappelant la mort de sept jeunes résistants près d'ici le 27 juillet 1944 sous les balles des nazis allemands. Il s'agit de jeunes hommes de la région.

Le Massif du Bessillon a été un haut lieu de résistance contre l'occupant nazi allemand. De nombreux résistants y ont trouvé la mort et plusieurs stèles marquent les lieux de combat. Un monument central se a été érigé au bord de la D560 à l'ouest de la Rognette.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Stèle de bataille du Gros Bessillon du 27 juillet 1944

Section 5: Vallon de Valaurie – Parking

2,5 km ... 40 min 0 m 215 m facile

20% sentiers de difficulté moyenne, sans balisage

80% routes forestières, sans balisage

Les points repères

  • Monument de la Résistance, 595 m
  • Parking bas du Monastère St. Joseph, 380 m

Descente par un vallon et retour au point de départ par la piste de l'aller.

À coté de la stèle se trouve une indication vers la gauche en direction du lieu des combats. C'est en même temps notre chemin pour descendre du plateau, le reste de la crête ne présentant pas d'intérêt et étant très embroussaillé. Les 150 mètres indiqués sont en descente assez conséquente. On y trouve une autre stèle avec les mêmes noms qu'en haut.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Stèle sur le lieu de la bataille du 27 juillet 1944

Nous continuons à descendre raidement après le deuxième monument. La forêt devient plus dense et le chemin reste le plus souvent du temps au fond du vallon sec. On débouchera sur le Chemin de Ceinture que nous prendrons à gauche pour revenir au point de départ.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter

Chemin de Ceinture au sud du Gros Bessillon

Ceux qui ont gardé le monastère pour la fin repéreront l'aiguille rocheuse et le cairn, tous les deux étant sur la gauche. Ils marquent le vieux chemin permettant de monter au monastère Saint Joseph du Bessillon.

Si on passe près d'une vieille remorque rouillée en bord de piste on a raté le chemin et il faut reculer de 100 mètres pour l'enfiler.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Vieille remorque abandonnée

Du monastère on descend d'abord la route et on enfile à la première possibilité un chemin qui coupe d'abord un lacet puis qui descend de manière parallèle à la route jusqu'au point de départ.

Photo © de l'auteur du site web provence-guide.net : André M. Winter (Source)

Piste pour redescendre du monastère St. Joseph

Sources et informations supplémentaires

Ne partez pas sans bonnes cartes topographiques: le tour se trouve sur la carte IGN "Aups/Salernes", échelle 1:25000, 3443ET.

Aucun commentaire à ce jour

Est-ce qu'il y a des changements sur ce tour ou bien des nouvelles propositions? Les commentaires permettent d'apporter ces informations!

nom*
e-mail*
web
texte *
Les informations sur cette randonnée ont été recueillies avec le plus grand soin en 2017. Cependant toutes les données sont fournies sans garantie. Si toute fois tu y trouves des erreurs s.v.p. contacte l'auteur, en particulier si tu fais partie des services de la mairie ou de l'office de tourisme de la commune de F-83570 Cotignac. Merci!